Vinci : encore du potentiel à moyen terme

Jérôme Boumengel 0
Vinci : encore du potentiel à moyen terme

Depuis le début de l’année, VINCI affiche une progression de 22%, (en ligne avec l’indice CAC40).

En dépit de cette performance, nous pensons que le titre VINCI dispose encore d’un potentiel de hausse moyen terme que nous situons à 64€.

Nos arguments sont les suivants :

1)     Après une chute à partir de juillet 2014, le momentum de son BNA prévisionnel sur les 12 prochains mois est redevenu positif et se situe actuellement à +2%.

 

2)     La prime de risque reste orientée à la baisse depuis le début de l’année. Elle se situe à +6,6% contre un plus haut de l’année à 8%.

Par ailleurs, le différentiel de prime entre VINCI et l’indice CAC40 est également orienté à la baisse ; cette configuration indique que l’aversion au risque diminue davantage sur VINCI que sur son indice de référence : VINCI devrait se mettre à surperformer le CAC40.

 


3)     En termes de conditions de marché, le titre n’est plus suracheté : la pression acheteuse qui avait atteint 90% en avril, est retombée à 60%. Par ailleurs, la consolidation des prix amorcée depuis plusieurs semaines s’accompagne d’une diminution des volumes de transactions. Cette configuration est le fruit d’une baisse de la demande et non d’une hausse de l’offre.

 

4)     La valorisation de VINCI n’est pas excessive. Compte tenu des facteurs positifs précédents, nous envisageons une poursuite de la hausse. Nous tablons sur un objectif  moyen terme à 64€ ; au-delà, VINCI afficherait un excès de valorisation. Rappelons que cette borne est calculée à partir de la volatilité historique du PER prévisionnel du titre.

 

 

Commentaires

Soyez le premier à réagir !


Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.