Une correction se profile... qu'il faudra acheter

Parthénon 201
Une correction se profile... qu'il faudra acheter

Bonjour, de petits signes de faiblesse apparaissent depuis quelques jours sur les graphiques, prémisses d'une future correction de court terme. Nous observons en effet un léger recul de l'appétit pour le risque, allié à des indicateurs de sentiment globalement bas.

Néanmoins, les tendances haussières de fond sont solidement ancrées : il faudra donc acheter selon moi le prochain creux. Faisons le tour des graphiques.

 

1) APPETIT POUR LE RISQUE :

1-1 Les défensives se renforcent à court terme : depuis le 16 octobre, les secteurs défensifs ALIMENTATION & BOISSON et SANTE se renforcent face au secteur bancaire.

 

1-2 Prises de bénéfices sur l'Europe du Sud : après plus de 20% de progression ininterrompue, les indices de l'Europe du Sud MIB, IBEX et PSI consolident à court terme. Ces indices, leaders depuis plusieurs semaines, agissent comme des indicateurs avancés. Parallèlement, les indices refuges S&P500 et DAX ont réalisé des nouveaux plus hauts historiques, signe d'un retour à une certaine prudence de la part des opérateurs.

 

1-3 Le Nasdaq 100 entre en zone de résistance : l'indice technologique américain affiche une impressionnante performance de près de 30% depuis le début de l'année. En cette période de publication des résultats, c'est aussi le secteur le plus performant. Seulement voilà, à court terme, les prix arrivent en haut de canal avec un gonflement marqué des volumes. Le potentiel semble très réduit : il semble opportun de ne plus se laisser "aspirer" vers le haut.

 

2) LES INDICATEURS DE SENTIMENT (IS) :

2-1 VIX et AAII proches de leurs plus bas : la VIX évolue à proximité de ses supports annuels tandis que le AAII bear dévoile l'un de ses plus faibles pourcentages depuis 2006. D'un point de vue contrarien, cela est peu favorable à une poursuite de la hausse US des actions à court terme.

 

2-2 La volatilité implicite du CAC milite également pour une pause : la corrélation inversée fonctionne bien depuis plusieurs mois.

 

3) SCENARIO ENVISAGE A COURT ET MOYEN TERME :

Les rallyes déclenchés récemment sur l'Europe du Sud et le secteur bancaire n'ont rien d'un mouvement isolé : ils s'inscrivent dans un cadre d'une vaste réallocation d'actif en direction des actifs risqués. Graphiquement, les objectifs ne sont d'ailleurs pas atteints à moyen terme, comme le montrent les graphiques suivants.

MIB : en données hebdomadaires, le rebond entamé en juillet 2012 sur 12320 points prend de plus en plus d'ampleur.

IBEX : la cible de la "tête et épaules" inversée se situe à 10935.

CAC : un retour sur le support à 4118 constituerait une opportunité d'achat.

 

S&P500 : la théorie de DOW nous indique une belle dynamique haussière de fond.

 

CONCLUSION :

Une correction est attendue à court terme si on s'en réfère aux bas niveaux des IS et au recul constaté de l'appétit pour le risque. Ce repli pourrait être aussi violent que court : c'est une des caractéristiques des vagues baissières au sein des bull markets.

Malgré tout le caractère anxiogène que revêtira cette baisse, cette dernière constituera selon moi une bonne opportunité d'achat, dans l'optique d'une fin d'année favorable. Gardons en effet à l'esprit la très bonne tendance de fond des indices et ce, dans un contexte macro-économique toujours médiocre allié à des banques centrales vigilantes.

Ces deux facteurs ayant peu de chances d'évoluer de manière spectaculaire, les marchés devraient conserver sans difficulté leur pente ascendante à moyen terme.

Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

eptrad41 15/11/2013

hello

le vdax vient juste de tester son plus bas historique !! ( pour info 11.91 la meche hebdo )et ce matin 11.98

mais je m'attends a un record avant la baisse

record qui pourrait aller de paire avec 1800 sur le s&p

le plus bas date de novembre 2006 a la suite de ce record le dax a perdu 2.66% mais sacré rebond derriére par contre

alors pas de conclusions hatives avec ces indications

pour nous au mieux un débordement de 4300 en exces reste envisageable !!

vcac au tapis aussi bien sur et vix proche de ses plus bas lui aussi

mais l'euphorie est forte

je vais travailler sur tout ca demain matin mais je commence a douter d'une vrai baisse

bonne journée

Parthénon 15/11/2013

Pour ma part, je doute du timing mais pas vraiment de la baisse Eric.

Le MIB perd encore 1% sur son cours d'ouverture...

Il manque juste un déclencheur. Qu'on attend.

Mais il est clair que le marché est mué par un phénomène d'inertie, particulièrement aux US.


Parthénon 15/11/2013

VIX US sous ses bollingers. A quelques % de ses plus bas historiques. La Fed a réussi à générer un total sentiment d'invulnérabilité chez les opérateurs. Sentiment qui risque bien sûr se retourner contre eux-mêmes.

VIX daily :

 

 

 

Alain B 16/11/2013

Salut Parthénon,

La correction se fait attendre, la traditionnelle correction de septembre, octobre n'étant pas venue, beaucoup d'investisseurs possedent encore des liquidités qu'ils aimeraient placer. La Fed joue au chat et à la souris, a peur d'un ralentissement mondial, d'une bulle ou l'inverse sur l'obligataire. Bref les marchés peuvent s'emballer dans un sens comme dans l'autre. Perso, je suis perdu, heureusement que l'on peut bénéficier de ton aide.

eptrad41 16/11/2013

hello parthenon j'ai un peu bossé sur la config donc pas de changements mais des sommets probable avant rechute

enfin dans l'immédiat c'est comme ca que je le vois

on aurait une parfaite syncronisation de tout les indices des IS au plancher des RSI en zone de surchauffe ttes UT confondues

la on sera pret mais pas pour une simple conso c'est le fond du probléme je pense plutot a une correction

ils veulent nous amener au plus haut mais vu qu'il retarde l'échénance et que la fin de l'année approche , poursuivre sans repli jusqu'a noel me parait désormais compromis et plus on repousse plus la chute sera sévére

a suivre donc

Parthénon 16/11/2013

Hello Alain et Eric.

La question que je me pose est : la Fed peut-elle créer un précédent ? C'est à dire faire monter de manière substantielle les marchés alors que IS sont au plus bas historiques (ou presque*). Ce serait à mon sens une première.

Mais tout le monde aura noté la radicalisation du discours de la Fed. Nous sommes bien dans une bataille de la sémantique. Yellen a-t-elle musclée le discours pour marquer son entrée en fonction et tuer toutes vélléités de spéculer contre l'obligataire US ?

Comme Eric, je pense que les indices veulent emmener les intervenants au sommet pour mieux les piéger par une violente correction.

Regardons pour cela le classement des indices sur la semaine :

S&P500 : +1,48%

DAX : +0,67%

€50 : +0,06%

MIB : -2,20%

Il est clair que l'appétit pour le risque s'enfuit pour de réfugier dans le sanctuaire US.

CONCLUSION : si l'Europe refuse à nouveau la semaine prochaine de suivre les US dans leurs courses folles aux records, alors la proba d'une correction sera très élevée (avant de lancer le rally de fin d'année).

SCENARIO ALERNATIF : sinon, nous serons dans une situation inédite. Des records seront inscrits à leur tour en Europe parallèlement à des nouveaux plus bas historiques sur les volatilités implicites.

* aux US, le record sur la VIX est de 10,50%. Il date de 1994 et 2007.

alex32 16/11/2013

bonjour ,

je ne vois absolument pas pourquoi ne continuera à suivre les US.Ce sera peut être les macros de la semaine prochaine qui s'ils sont positifs pousseront les indices europes à encore monter.
Les liquidités sont là pour soutenir la hausse.Toutefois ,Ce qui serait intéssant à savoir c'est comment de semaine historiquement IS peut rester bas ?si tu as la réponse çà m'intéresserait


Alain B 16/11/2013

Merci Eric et parthénon pour ces eclaircissements.

John 17/11/2013
Bonjour, je ne suis jusqu'ici qu'un lecteur silencieux. J'ai remarqué ceci : le VIX a été inférieur à 12 avant que le S&P atteigne les 1500 points ; et depuis plusieurs séances, le VIX oscille avec des points bas vers 12,5 tandis que le S&P augmente toujours.