Un soutien à court terme pour l’euro

Jérôme Boumengel 4
Un soutien à court terme pour l’euro

Dans ma dernière analyse sur la parité EURUSD, j’indiquais que l’euro allait très probablement revenir à 0,90$.

Ce niveau constitue un objectif à moyen terme ; Entre temps, il y aura des phases de rebond qui pourront être mises à profit pour acheter des dollars et vendre des euros.

L’euro étant actuellement particulièrement survendu, l’assouplissement quantitatif préparé par la BCE semble en grande partie pris en compte par le marché ; des prises de bénéfices devraient se produire lorsque l’information sera officiellement connue.

L’euro pourrait alors rebondir et retrouver pendant quelques temps la faveur des spéculateurs.

Nous savons tous que moins de 3% des volumes quotidiens sur cette parité correspondent à des échanges de biens et de services.

La majeure partie des volumes est constituée par des mouvements spéculatifs à la recherche des meilleures opportunités de rendement.

Il y a quelques années, j’avais élaboré pour une banque suisse, un modèle assez simple et efficace pour traquer et anticiper ces mouvements spéculatifs.

L’idée est de comparer l’évolution du rendement des marchés financiers de la zone Euro avec ceux des Etats-Unis.

Pour faire simple, et sans entrer dans des explications trop techniques, le rendement du marché financier est assimilé dans ce modèle à celui des actions, des emprunts d’Etat et des obligations corporates. Une pondération est ensuite donnée à ces différentes classes d’actifs.

Le résultat obtenu est une courbe qui met en évidence la performance relative du rendement des marchés financiers de la zone Euro par rapport à ceux des Etats-Unis.

Sur les 5 dernières années, cet indicateur a donné des signaux précurseurs sur la tendance de l’EUR/USD, dans plus de 80% des cas.

Que nous dit ce modèle actuellement ? On peut constater que le rendement relatif de ces 2 marchés s’est redressé depuis quelques semaines.

Autrement dit, il devient maintenant plus intéressant de se positionner à l’achat sur les marchés financiers de la zone Euro, lesquels commencent à surperformer les marchés financiers américains.

Les flux spéculatifs devraient bientôt prendre en compte cette donnée, et revenir à l’achat sur les marchés financiers de la zone euro, et donc racheter de l’euro et vendre du dollar.




© Copyright Jérôme Boumengel  -  Toute reproduction ou rediffusion interdite sans l'autorisation de l'auteur.

Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

Pascal TRICHET 20/01/2015

bjr Jérome

 

Je suis d'accord avec toi sur un nouvel intérêt et donc flux vers la zone EURO

 

mais il viendra aussi du marché des taux, BUND en particulier,  qui s'assèche considérabelement.

 

bien à toi.

Pascal TRICHET 20/01/2015

serais bien curieux de savoir si tu as révisé ton avis sur les métaux précieux.

 

magnifique bottoming process, non ?

Jérôme Boumengel 21/01/2015

Bonjour Pascal,

Oui, mon analyse a changé sur le métal jaune... Son incapacité à revenir sur les 1000$ l'once, puis la formation d'un biseau descendant dont les cours sont sortis par le haut m'ont rendu haussier à moyen terme... 1400$, puis 1540$ pour le contrat à terme sur le Comex.

 


Pascal TRICHET 21/01/2015

Tu traites les futures GOLD sur le Comex ?