Excès d'optimisme à Wall Street ?

Jérôme Boumengel 1
Excès d'optimisme à Wall Street ?

Que ce soit le sondage de l’AAII, l’Equity Put/Call ratio, le niveau du VIX, la performance relative des small cap versus les large cap ou encore le spread entre le rendement des obligations d’entreprises et celui des emprunts d’Etat, tous ces indicateurs de mesure de la propension au risque continuent de témoigner d’un intérêt acheteur soutenu pour les actions américaines.

Prenons l’exemple du ratio Put/Call, celui calculé sur les actions (equity). Il est actuellement à 0,48 ce qui veut dire qu’il y a eu pratiquement deux fois plus d’options d’achat échangées sur les actions américaines que d’options de vente.

Historiquement, la moyenne de ce ratio se situe à 0,66. Le marché se trouve donc dans une configuration où les anticipations de hausse sont supérieures aux anticipations de baisse. Les anticipations sont mêmes très fortes puisque le ratio est au-dessous du seuil 0,50.





Il est donc légitime de se demander si ce n’est pas le moment d’adopter une attitude contrarienne et de commencer à prendre des bénéfices sur les actions américaines.

D’un point de vue graphique, cette idée tient la route, dans la mesure où  l’indice Dow Jones n’est plus qu’à quelques centaines de points d’une résistance haussière qui s’apparente à la borne haute d’un vaste triangle ouvert (broadening).



Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

fabulous 03/12/2013

sur le DOW on aurait un top en janvier/fevrier 2014 autour de 16600//16650