TECHNIP devrait profiter de la remontée des prix du pétrole

Jérôme Boumengel 2
TECHNIP devrait profiter de la remontée des prix du pétrole

Technip est l’un des leaders mondiaux de l'ingénierie et de la construction de projets clés en main destinés aux secteurs pétrolier et pétrochimique. Le titre, fortement corrélé avec les prix du pétrole, a souffert de la baisse des cours du brut amorcée en octobre 2014. Sur les 3 dernières années, le cours de Technip a perdu près de 38%. La remontée des prix du pétrole devrait donc lui être favorable. L’analyse des données financières et techniques confirme des perspectives positives à moyen terme. Rappelons que sur le plan capitalistique, Technip a lancé un projet de fusion avec l’américain FMC Technologies.

 

Les indicateurs fondamentaux :

Avec un niveau actuel de 3,56€ contre 4,46€ en début d’année, les estimations du bénéfice à 12 mois ont fortement chuté, mais le rythme de cette baisse s’est ralenti. Le momentum du BPA à 12 mois est remonté à -13%, contre un plus bas annuel à -15%. Cette configuration devrait préfigurer une stabilisation, voire un retour à des révisions à la hausse, notamment si le redressement des prix du brut se poursuit.

 

 

En termes de valorisation boursière, le marché achète actuellement 15,1 x les bénéfices prévisionnels de Technip, soit un niveau légèrement inférieur à celui de sa moyenne historique qui se situe à 15,7. Le titre Technip, s’il n’est plus autant sous-évalué qu’en 2015, apparaît encore bon marché avec un PER qui dispose encore d’une marge d’appréciation et qui pourrait revisiter le niveau de 18.

 

La prime de risque sur Technip a sensiblement reflué depuis le début de l’année, revenant à 7,2% contre un plus haut à 11,6%. On remarquera également que cette prime de risque est retombée au-dessous de ses moyennes mobiles de référence, un scénario qui permet d’envisager une poursuite de la baisse de l’aversion au risque, avec une prime qui pourrait revenir sur sa moyenne historique à 5,7%.

 

 

Les indicateurs techniques :

Sur le plan de l’analyse technique, la configuration de Technip s’est nettement améliorée. Le titre a progressé de 16% depuis le début de l’année, et surperforme nettement l’indice CAC40. Il est remonté au-dessus de ses moyennes mobiles de référence qui se sont croisées à la hausse, faisant apparaître une golden cross.

Par ailleurs, le retour de l’Obvgram en zone positive indique que le rapport de force entre les acheteurs et les vendeurs est redevenu favorable aux premiers. Le niveau de l’Obvgram reste modéré, et il ne fait pas apparaître une situation de surachat. Nous pensons que la reprise haussière devrait se poursuivre avec un prochain objectif à 60€.

 

 

© Copyright Jérôme Boumengel  -  Pour toute reproduction ou toute citation, le nom de l’auteur et la source devront être mentionnés.

Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

MAKFRA 22/08/2016

Bonjour Mr BOUMENGEL,

TECHNIP est une belle société que je connaît bien, cependant j'ai un peu de mal à concevoir que le titre, qui suit les cours du pétrole, devrait continuer de monter. En effet, le prix du pétrole a perdu en ligne droite un peu plus de 20% car les pays de l'OPEP plus la Russie, à la dernière réunion, n'ont pas trouvé d'accord pour stabiliser la production. Aujourd'hui, les cours du pétrole ont fortement remonté car il y avait une record de positions shorts et donc, le ministre Saoudien du pétrole "a dit qu'ils allaient trouver un accord pour stabiliser leur production", donc sur une parole prophétique, mais mensongère, les shorts ont été obligés de se racheter faisant monter le prix du baril. De plus, l'Arabie Saoudite, la Russie, etc... ont battu en Juillet 2016 des records historiques de production, et donc stabiliser la production sur des niveaux records serait un plus dans la situation actuelle? Ce ne sont que des mensonges pour éviter aux compagnies de schiste américaines de faire faillite, on tire les prix vers le haut et ainsi on sauve un pan de l'industrie pétrolière. Les prévisions de production, grâce à la remontée des prix du pétrole, ont été relevées pour 2017, les américains ont relancer le nombre de puits. A ce que je sais, l'offre est supérieure à la demande aujourd'hui et donc un apport supplémentaire de pétrole ne fera que faire baisser les cours. L'économie mondiale ralentit, cela ne va pas arranger les choses et par conséquent je vois mal comment TECHNIP pourrait profiter des prix du pétrole bas.

Bien amicalement

Jérôme Boumengel 22/08/2016

Bonjour Mr MAKFRA,

Oui, c'est vrai que la tendance de fond reste baissière, mais à moyen terme (d'ici à 6 mois), le pétrole peut continuer à progresser au moins jusqu'à 60$ qui constitue son niveau d'équilibre à long terme.

Je vais rédiger une analyse pour présenter mes arguments. Je la mettrai en ligne demain et vous pourrez la commenter et me faire part de votre avis.

Bien à vous.