SP500: Turbulences, attacher vos ceintures

Cedric DAMESTOY 3
SP500: Turbulences, attacher vos ceintures

Lors des dernières semaines je disais que le SP500 était en état de surchauffe et était susceptible de baisser. La semaine qui s'achève a donné lieu à une formation en "marubozu" figure baissière et on peut donc imaginer que l'indice américain va continuer sa baisse la semaine prochaine. Le support technique hebdo se situe à 1950 points constitué par la tenkan et la kijun line. Le support quotidien est à 1960. En extension donc on pourrait aller jusque ce niveau...qui serait un excellent point d'entrée si on l'atteint pour un rallye jusqu'à la fin de l'année. On surveillera donc toute figure de retournement.

En effet le VIX s'est envolé et atteint déjà des niveaux contrariens, de même le RSI est déjà proche de niveau de survente.

Sur le plan macro, cette baisse est venue de la Grece qui a souvent provoqué es turbulences sur les marchés mais pas de baisse de longue durée ...ce pays ne représente que 4 pct du PIB européen, difficile donc d'imaginer que cela puisse provoquer une crise mondiale. Plus inquiétant les nouvelles provenant de la Chine pour limiter la hausse boursière. Toutefois je pense que les marchés entreront dans une phase baissière de moyen terme que sur la base de mauvaises nouvelles provenant des Etats Unis, par exemple comme une anticipation d'une hausse plus rapide que prévu des taux d'intérêt, ce qui ne devrait tarder mais pas avant la fin de l'année.

En conclusion, le décrochage de cette semaine s'inscrit dans une vaste phase de distribution qui a commencé en octobre. Comme je l'ai dit sur mon blog la saisonnalité joue en faveur des actions à partir du 15 décembre et donc un point bas devrait être atteint la semaine prochaine avant un rallye de fin d'année. Ce pourrait être la dernière pièce de cette phase de distribution avant une dégringolade prolongée au premier semestre des indices.

Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

Pascal TRICHET 14/12/2014

Bonjour Cédric

j'espère que tu vas bien.

 

J'étudie la probabilité de ce que serait plus que des turbulences. Elle se renforce à mon humble avis.

qu'en penses tu ?

Cedric DAMESTOY 14/12/2014

Oui je pense qu'on est dans une phase de distribution qui a commencé en octobre donc beaucoup de volatilité avec des vagues de hausse et de baisse violentes qui est le prélude d'une grande vague de baisse au premier semestre 2015. Mais la saisonnalité est trés favorable à partir du 15 donc probabilité d'une dernière vague de hausse. 

Pour l'instant donc de grosses turbuences avant le trou d'air 


Patrice SAINT-MEZARD 15/12/2014

En pratique, tant que la bourse monte, personne ne trouve jamais rien d'étrange aux scénarios haussiers pourtant sans précédent et de surcroît sans lien avec la conjoncture économique et géopolitique mondiale actuelle qui est plutôt à la stagnation et au chaos. Le pétrole baisse fortement depuis plusieurs semaines, les valeurs qui y sont liées aussi, entrainant les bancaires, déstabilisant économiquement la Russie, ainsi que certains pays instables. Quelles en seront les conséquences long terme tant sur le plan économique que géopolitique, nous le saurons prochainement, la correction boursière court terme a commencé depuis une semaine, la peur est revenue,...n'oublions pas que le Père Noël n'existe pas, et que l'économie se venge toujours du politique.