Risque : comment bien l'ajuster en fonction de son trading

Sylvain March 7
Risque : comment bien l'ajuster en fonction de son trading

"Le risque est mesurable, le gain imprévisible : agissez sur le risque"

Ce précepte de trading intemporel, est d'une grande valeur pour tout boursicoteur désirant devenir sérieux avec la bourse.
Encore faut-il savoir comment le mettre en pratique, et surtout l'adapter à votre style de trading :

Comment mesurer le risque ?

Le risque, c'est la perte de capital totale à laquelle vous choisissez de vous exposer, quand vous passez un ordre de bourse.
Ceci est mesurable de bien des manières.
La plus pratique de tous -à mon sens- est de définir à l'avance le niveau de prix du titre auquel vous déciderez de clôturer l'ordre en cas de perte.
En fonction de cet élément, et selon la taille de votre ordre, cette "perte maximale tolérée" représentera un montant en euros, que vous pourrez rapporter à votre capital de trading total.

Vous aurez alors le montant du risque prix, mesuré en %.

Exemple : je choisis de ne risquer qu' 1% de mon capital total à chaque trade.

C'est ce fameux % qui est à ajuster en fonction de votre style de trading. 

 

A - Ajuster le risque en fonction de votre horizon d'investissement

Le premier élément à prendre en compte pour définir ce fameux "% magique" c'est la durée de rétention moyenne de vos trades.

Cela est généralement grandement défini par le temps que vous avez à consacrer à l'activité :

  • 1h par semaine ? Alors votre UT idéale sera l'hebdo, avec une rétention de quelques mois voire années. 
  • 1h par jour ? Alors votre UT idéale sera le daily, avec une rétention de quelques semaines voire mois.
  • Plusieurs heures par jour ? Alors vous pourrez faire de l'intraday et de l'intraweek, sur des UT de  5min à 1h.

Il n'y pas de règle pré-établie, mais sachez que plus la durée de détention de vos trades est longue, plus vous pouvez vous permettre de risquer plus, par exemple 4 ou 5% de votre capital. A l'inverse, sur de l'intraday, ne dépassez pas 1%, voire moins.

B - Ajuster le risque en fonction de votre expérience de trading

Un % de risque élevé signifie que vous allez miser plus de capital sur chaque trade. Cela signifie un gain supérieur en cas de réussite, mais proportionnellement une perte supérieure en cas d'échec.

Les débutants sont souvent tentés de risquer beaucoup tout de suite, "en croyant avoir compris", pour gagner de l'argent rapidement.
C'est souvent une erreur fatale qui entraine la liquidation de leur portefeuille ( le fameux appel de marge : margin call). 

La réalité est qu'il faut bien sûr faire l'inverse : commencer petit, puis augmenter quand vous maitrisez mieux, et que vous avez des preuves tangibles de votre maîtrise (un capital en hausse constante de puis plusieurs mois par exemple).


Dans tous les cas, certains excès sont à ne jamais dépasser, car même le meilleur de traders se plante, et se plante régulièrement. 

 

Pour en savoir plus sur la bonne méthodologie en trading, vous pouvez découvrir mon blog : www.en-bourse.fr 

J'y fournis des conseils en vidéo chaque semaine, pour devenir meilleur investisseur.

 

A très bientôt,

Sylvain March.

 

 

 

 

Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

Pascal TRICHET 26/11/2013

Monsieur

 

Vous vous trompez sur la mesure du risque :

 

Ce n'est pas "définir à l'avance le niveau de prix du titre auquel vous déciderez de clôturer l'ordre en cas de perte." + la taille de votre position qui permet de calculer le montant du risque en pourcentage

 

mais plutôt le niveau de cloture décidé associé à votre risque maximal admissible unitaire qui définit la taille de la postion.

 

Cdt

 

Sylvain March 28/11/2013

Désolé mais je ne me trompe pas :)

Ma définition, c'est la mesure du risque. Votre définition, c'est la mesure de la taille de position nécessaire pour ouvrir un ordre en fonction du risque prédéfini.

Nous parlons donc de deux choses différentes. 

Cordialement.


argent 27/11/2013

Bonsoir,

 

Il y a une autre technique de taille de position décrite par THARP dans ces derniers ouvrages et repris par ELDER dans la dernière parution française.

Cette technique permet d'améliorer sensiblement le ratio gains/pertes en valeur (et non la performance, qui elle sera le ratio nombre de trades gagnants/nbre de trades perdants).

- On défini la perte totale admissible sur capital disponible suivant sa technique de trading (entre 1 et 2% du capital)  "C" .

- on calcule le différentiel cours d'achat-stop.  "R" (perte admissible par unité d'action) .

- pour obtenir la taille de position (en nombre d'actions) on divise le "C" par "R".

Pour améliorer sa gestion des risques il est recommandé de dépasser 2R, surtout si la performance est égale ou inférieure à 50% 

J'exploite avec satisfaction cette technique, je l'ai mise en place sur un mini programme Excel pour pouvoir être plus rapide sur des UT 'heure' ou inférieures. Je n'ouvre de trade que quand mon 'objectif' peut être envisagé comme égal ou supérieur à 3R.

Le point mort sera le cours d'ouverture + 1R + frais !

Argent

Sylvain March 28/11/2013

Bonjour,

 

vous avez très bien décrit le processus mathématique !

C'est également celui que j'utilise, sur un excel tout comme vous.

En revanche je ne vise pas d'objectif de profit (2 ou 3R) car ce n'est pas à nous de "réclamer" au marché le gain que nous désirons sur un trade, nous devons simplement prendre ce qu'il nous donne, en neutralisant dès que possible.


arrot 27/11/2013
bonsoir Argent, c'est très clair...pour ceux qui connaissent pour les autres, il faut s'investir dans la mécanique essentielle du money management qui n'est pas compliquée sur le fond mais qui demande une formalisation pratique pour bien comprendre. un exemple serait le bienvenu merci quand même sur ton expression courte du sujet
argent 28/11/2013

Puisque nous sommes d'accord sur la méthodologie à mettre en place quant à la gestion des risques on a répondu à l'essentiel du sujet " le risque est mesurable " !

Le débutant qui appliquera ce principe basique sera assuré de pouvoir tenir plus longtemps sur le marché.

Pour passer à la phase active  " essayer de gagner de l'argent " on va devoir aborder le vaste sujet de la détection, en évitant les aléas d'un trade compulsif basé sur des éléments purement subjectifs.

Certes on ne peut pas 'réclamer' au marché un gain éventuel mais on va essayer d'appliquer une méthodologie probabilistique, mais non prédictive, pour tendre vers un objectif de gain, donc pour chaque trade une cible (target) éventuelle.

Se faisant la méthode de détection produira des résultats qui vont déterminer la performance. Même si cette performance est très satisfaisante et dépasse les 50% cela ne va pas garantir une augmentation de son capital.

Le développement conséquent des gains ne se fera qu'avec des trades largement rémunérateurs. Pour cette raison, je trouve que la méthode des 'R' , qui est peut être considérée comme primaire, apporte l'avantage de comparer la perte moyenne par rapport au gain moyen, et par l'analyse 'post' de chaque trade (et de son graphe) de juger de l'efficacité de son trading.

Ceci n'est que mon avis !

argent 29/11/2013

Bonjour arrot.

S'investir dans le mécanisme du money management est une démarche très importante et souvent négligée.

Comme l'a dit si justement Sylvain MARCH il convient de ne risquer, par trade, qu'un pourcentage de son capital total, en principe entre 1 et 2 % (les débutants pouvant choisir 0.5%) et un % ( 6 à 8 %)  pour l'ensemble des positions ouvertes en cours.

Si nous partons d'un capital de 20.000 euros la perte admissible par trade (1%) serait de 200 euros.("C")

En 'long' si l'on étudie l'achat d'une action à 2.00 et que l'on a calculé un stop à 1.90 on aura un différentiel de 2.00-1.90=0.10 ("R").

La taille de position sera (C/R) de 200/0.10 soit 2000 actions.

Dans ce cas concret on pourra ouvrir un trade pour un montant total de 2000*2 = 4.000 euros pour une perte admissible de 200 euros.

On constatera que la taille de position n'est plus fixée sur un montant immuable mais variera en fonction des calculs .

Si on opte pour un trading basé sur les R&S on aura comme 'objectif' le seuil de la résistance. (Cours Seuil : CS)

Si le calcul Cours Seuil - Cours d'Achat (ou au choix cours PRU) est supérieur à 3R (3*0.10) et que la performance (nbre de trades gagnants/nbre de trades perdants) est supérieure à 40% le trade pourra engendrer des gains sur l'ensemble des trades bouclés. 

Partant de cette notion, peut être basique, on pourra plus facilement valider ou infirmer une faisabilité de trade.

Libre à chacun de choisir sa politique de risques mais, à mon avis, pour durer la voie 'casino' (taille de positions excessives) est celle qui enrichit la contrepartie !