Retour de l’appétit au risque sur ACCOR

Jérôme Boumengel 0
Retour de l’appétit au risque sur ACCOR

Depuis janvier 2010, le titre ACCOR est soumis à une forte aversion au risque. Sa prime de risque est graduellement passée de 1,6% à plus de 3%. C’est un niveau élevé puisque la prime de risque d’ACCOR se situe historiquement autour de 1%.

La cession de l'hôtel Pullman Bercy à Paris, pour 105 millions d'euros, a été appréciée par le marché. Selon certains analystes, la vente de tels hôtels structurellement peu rentables devrait permettre au groupe ACCOR de dégager du capital employé à faible retour et d’augmenter ainsi sa rentabilité moyenne.

Depuis cette annonce, la prime de risque sur ACCOR est retombée à 2,5%. Nous envisageons une poursuite de ce mouvement de baisse en direction de la moyenne historique. Cette diminution de l’aversion au risque nous incite à passer à l’achat moyen terme, d’autant que le titre ACCOR est sous-évalué.

En termes de multiple de capitalisation boursière, ACCOR se traite actuellement à 21 fois son BNA forward à 12 mois, contre une moyenne historique de 26. Le calcul de sa P/E Value ressort à 39€, ce qui représente un potentiel de revalorisation de près de 24% sur la base du dernier cours de Bourse.

© Tendance – Tous droits réservés.

graphique boursier sur accor

Commentaires

Soyez le premier à réagir !


Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.