Qu’est-ce qu’une allocation d’actifs ?

Jean-Baptiste Sicard 6
Qu’est-ce qu’une allocation d’actifs ?

Bonjour,

Ces dernières années, j'ai souvent entendu mes amis, ma famille et mes contacts professionnels s'interroger sur la manière dont ils pouvaient investir leur épargne disponible.

Question qui semble évidente lorsque l’on est un professionnel de la finance mais elle l’est moins pour la plupart des personnes. C’est pourquoi, j’ai décidé de m’initier à un jeu intéressant qui consiste à expliquer à des novices les grandes étapes à connaître avant d'investir.

 

ETAPE 1 : Qu’est-ce qu’une allocation d’actifs ?

1ère partie : Quelle est la différence entre une classe d'actifs et un actif financier ?

 

Quel investisseur n’a pas entendu un jour ce proverbe : «Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier ! »

L’origine de ce proverbe est incertaine mais elle est parfois attribuée à Cervantès. Un passage de Don quichotte serait à l’origine de ce dernier : « Il est la part d’un homme sage de se garder aujourd’hui pour demain, et ne pas aventurer tous ses œufs dans le même panier ». De souche campagnarde et populaire, l’expression « mettre tous ses œufs dans un panier » a probablement préexisté au proverbe. 

Des décennies plus tard, le conseil est toujours bon : ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier. Mais maintenant, ne parlons plus d’œufs mais des économies que vous avez accumulées, et que vous prévoyez pour le reste de votre vie. Comme l'indique le proverbe, il faut diversifier votre patrimoine, la diversité est en effet l’une des clefs pour protéger vos investissements.

 

Il serait donc intéressant de comprendre les clefs de la diversification : comment peut-on diversifier son patrimoine. Pour mieux comprendre les mécanismes de la diversification, il faut tout d’abord distinguer la différence entre un actif financier et une classe d’actifs.

 

Une classe d’actifs est composée d’actifs financiers dont les caractéristiques sont similaires (fortement corrélés entre eux). A titre d’exemple, on pourrait citer : les obligations d’Etat avec les obligations d’entreprises,  les OPCVM Actions avec les actions en direct, … En revanche, la corrélation entre classes d’actifs est faible voire négative. C’est-à-dire que les évolutions des différentes classes entre elles ne sont pas liées. Quand les obligations d’Etat baissent, les actions peuvent monter et l’immobilier stagner.

 

On dénombre généralement cinq grandes catégories de classes d’actifs : actions, obligations, matières premières, marché monétaire et immobilier.

 

Vous pouvez diversifier votre portefeuille en sélectionnant à la fois des classes d’actifs mais aussi des actifs financiers. Cette première étape constitue le point de départ de la gestion de portefeuille. La stratégie de répartition des classes d’actifs ou d’actifs financiers au sein d'un portefeuille est appelée l’allocation d’actifs. 

La répartition en pourcentage dans chaque classe d’actifs est très personnelle. Elle peut varier en fonction de la durée de placement, de votre âge ou encore de votre situation familiale. En d’autres termes, il s’agit de définir votre profil d’investisseur.


Je développerai dans la deuxième partie de l'étape 1 : Les principales règles à retenir pour construire une allocation d’actifs efficace. J’essaierai notamment de répondre à ces questions : Lequel de ces actifs produira le meilleur rendement ou se placera en queue de peloton au cours de l'année ? Quelle répartition choisir ? Par où devons-nous commencer ?

 

A bientôt,

Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

Pascal TRICHET 24/01/2014

Bsr Jean Baptiste

 

Dans classe d'actifs on peut inclure les biens tangibles sur lesquels il est bon d'être investi en ce moment sur une parite de son allocation (terres agricoles, forêt...)

Une sorte de sécurité contre ce que serait un retour violent de la crise ou des arrivées de phénomènes confiscatoires....

A+.P.

Jean-Baptiste Sicard 24/01/2014

Bonsoir Pascal,

Je suis tout à fait d'accord cependant mon article traite surtout de l'allocation d'actifs financiers qui offrent une certaine liquidité. 

A bientôt,


Patrick 25/01/2014
Bonjour, Pensez-vous que l'immobilier papier va souffrir dans les années futures comme elles ont souffert dans les années 1994 à 1998 ? Mon avis est oui...
Patrick 25/01/2014
Pièce jointe http://www.ieif.fr/ieif-portail/chiffrescles/les-chiffres-cles-pole-fonds-non-cotes/
Jean-Baptiste Sicard 25/01/2014

Bonjour Patrick,

La classe d'actifs "Immobilier" devrait probablement continuer à baisser légèrement en France comme ce fut le cas dans le reste de l'Europe ces derniers mois. La pierre papier devrait donc subir cette baisse dans les années à venir. Cependant, nous ne devrions très certainement pas revivre la même chose qu'en 94 et 98, la conjoncture économique actuelle est complétement différente et la baisse ne devrait pas être aussi importante.

 


Pascal TRICHET 25/01/2014

bjr

La pierre papier offre en général un rendement intéressant. Si elle devait baisser cela augmenterait ce rendement.

P.