Peut-on croire à un rallye estival ?

Parthénon 7
Peut-on croire à un rallye estival ?

Bonjour, la situation graphique est bloquée en Europe mais semble s'être débloquée aux Etats-Unis avec le franchissement de concert du gap chinois sur le Nasdaq et des plus hauts historiques sur le S&P500.

 

En Europe, par contre, le gap chinois de début d'année fait toujours barrage, comme par exemple sur les indices majeurs CAC et DAX. A CT, on observe toutefois des franchissements nets de résistances ce matin (mardi 12 juillet).

Voilà pour le constat. Mais bien évidemment, ce qui obsède les opérateurs de la planète, ce sont les conséquences toujours très incertaines du Brexit et le bal des publications de résultats qui va démarrer.

Or, je rappelle que le prix des actions est la conséquence :

- des anticipations sur les fondamentaux. Les résultats sont par exemple attendus en baisse de 4,5% aux Etats-Unis pour le T2.

- des politiques monétaires et celles-ci demeurent ultra-accommodantes partout dans le monde.

- des alternatives aux actions et force de constater qu'il n'en existe pas (les rendements de l'obligataire se sont effondrés).

 

Voici les conclusions que je tire des observations des graphiques en lien avec les derniers évènements.

1- Je constate que le Brexit a affaibli l'Europe mais a boosté les pays anglo-saxons avec des rallyes au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, le marché directeur.

2- les indices européens ont touché avec la crise du Brexit des support graphiques majeurs. Ils se reprennent doucement. Est-ce une reprise technique sous les MM150 ou bien les prémisses d'un retournement de long terme à la hausse ?

3 - les secteurs bancaire, assurance et automobile, durement frappés par le Brexit, ont également touché des supports majeurs. Un rebond est en cours. Et quand les secteurs faibles rebondissement, il y a peu de chances que le marché baisse, du moins à CT.

 

CONCUSION :

La réaction graphique au Brexit n'est pas uniforme. Elle est bullish dans les pays anglo-saxons et bearish en Europe. Mais attention, cette dernière rattrape son retard : le DAX n'est par exemple plus qu'à 2,5% de son niveau d'avant Brexit.

Bien que les anticipations de résultats restent médiocres pour le T2 (ou S1), les alternatives aux actions n'existent plus. C'est un paramètre essentiel, accentué par des politiques monétaires toujours ultra-accommodantes. L'analyse graphique devient alors essentielle pour voir comment vont réagir les acteurs aux résultats.

Que peut-il bien se passer à l'aube de cette période de publications ?

Premièrement, nous constatons une certaine résilience du marché. Le S&P500 est au plus haut avec un sentiment de marché toujours méfiant (analyse contrarienne- AAII). Les indices ont finalement bien digéré l'annonce du Brexit et les incertitudes liées aux banques italiennes.

Deuxièmement, dans un contexte très favorable aux actions (pas d'alternative), des publications conformes seraient probablement achetées.

En conclusion, il y a donc selon moi une vraie possibilité de rallye haussier cet été.

Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

j JDELLIS 12/07/2016

Merci pour votre travail.

eptrad41 12/07/2016

hello parthenon

détail décompte pour moi rien de changé -

horaire

http://nsa37.casimages.com/img/2016/07/12/160712120122303103.png

ut15plus précis

http://nsa38.casimages.com/img/2016/07/12/160712011832625032.png

sinon dailypour résumer 2éme vague de la 1ere de C et cette vague se fait en abc donc on est pas loin d'etre au bout ca pousse juste jusqu'au max possible

bonne journée

 

 

 

 

Bercho 18/07/2016

Bonjour Monsieur Eptrade41,

 

J'ai un peu de mal à comprendre votre post du 12/07/2016. On a accroché pour la seconde fois les 4400 ce matin sur le Cac. Le haut du range se situe à 4450/4460.

Les consolidations se font sur 4400/4410 de manière claire (en rectangle) dont les supports (4330/4340) ne sont pour le moment jamais enfoncés.

Le cac rattrape son retard sur les US qui franchissent leurs plus hauts historiques régulièrement. La saison des résultats aux US favorise les bonnes surprises tellement les attentes sont faibles, les banques centrales restent accomodantes et même le terrorisme en Europe n'arrivent pas à contaminer l'optimisme de rigueur.

Vous pensez qu'on est proche de la fin d'une reprise technique ?Nous avons quasiment retracé l'ensemble de la baisse Brexit (c'est déjà le cas dans les pays anglo-saxons)

Je ne vous comprends pas. Quels sont les arguments baissiers avant 4450 sur le Cac?

Bone journée

Bercho


eptrad41 21/07/2016

bjr bercho

Elliot a déterminé quels étaient les ratios de fibonnaci à retenir en fonction du type de vague dans laquelle on évolue -Suivant schéma vu ci-dessus vague v/c estimée à 4440 donc à ce jour il subsiste un doute sur le haut de ce v/c a savoir est-elle bouclée ou pas ?? je n'en sait rien mais ensuite la vague suivante serait baissière -

graph mis a jour avec option

http://nsa38.casimages.com/img/2016/07/21/160721093941914554.png

Maj décompte horaire sup 4410 up tjrs possible vers 4500 et sous 4408 vague baissière en cours -

sinon en daily vague principale baissiere C du cycle ABC en cours et et on est sur la 2eme qui corrige a la hausse ( max double top donc 4500 ) au dessus le décompte serait invalidé -

cible de la 3éme vague a suivre a 3760 !!!

Bonne journée

 


Emile LELIEVRE 12/07/2016

bonjour.

merci pour cette analyse. les cours de bourse ne dépendent plus, depuis longtemps des résultats des entreprises, mais uniquement

des logiciels algorythmiques, à mon avis. On s'en rend compte avec les valorisations élevées des indices.

Lexigent 24/07/2016

Bonjour,

Ananlyse bien argumentée.

Merci

Lexigent 24/07/2016

Bonjour,

Ananlyse bien argumentée.

Merci