Obtenir un complément de revenu pour sa retraite

Sylvain 4
Obtenir un complément de revenu pour sa retraite


La situation économique de la France en 2013 n'est pas bonne. la crise de la dette que nous traversons va obliger le gouvernement à contrôler son budget de façon très stricte. Or, il existe un système qui ne fonctionne pas et creuse son déficit année après année, c'est celui des retraites.

Aujourd'hui partir à la retraite est synonyme de perte de pouvoir d'achat mais qu'en sera-t-il dans 20 ans ? La situation sera pire. Selon les choix du gouvernement il faudra travailler plus longtemps, cotiser plus ou toucher moins, voire les trois en même temps. Ou alors il est possible d'utiliser dès aujourd'hui les intérêts composés. Ceux ci sont les intérêts des intérêts. En réinvestisant les bénéfices d'un investissement à chaque fois, les premiers bénéfices créeront d'autres intérêts sans que vous ayez à ajouter plus de cash.  Avec le temps, les intérêts composés peuvent produire plus de bénéfices que le capital initial investit.

Un revenu complémentaire pour la retraite

Supposons pour la suite de cet article que l'on souhaite obtenir un revenu complémentaire de 500€ mensuel, soit 6 000€ annuel à 65 ans pour un départ à la retraite. Supposons également que l'on soit capable de trouver un rendement de 6%, ce qui n'est pas extraordinaire quand on s'intéresse à autre chose que le livret A. Nous aurons donc besoin d'un capital de départ à la retraite Cr de 100 000€. En commencant sans capital initial à 40 ans, combien devons nous épargner pour atteindre cet objectif ?

La force des intérêts composés

Sans réinvestir les intérets générés par le capital déjà présent, l'épargne annuelle doit etre de 4 000€ (100 000/25), soit 333 € mensuels.

C'est faisable mais l'effort financier est tout de même important.

En réinvestissant les intérets chaque année, le calcul est un peu plus complexe :

soit 143€ par mois. En utilisant le phénomène des intérêts composés, l'effort financier est plus que divisé par deux et devient beaucoup plus abordable.

Alors que dans le premier cas nous avons investi directement les 100 000€, dans le second nous n'avons épargner que 45 600€ (1719*25). Le phénomène nous a permis d'économiser plus de 50 000€.

Le temps est de votre coté

La grande force de cette méthode est qu'elle met le temps de notre coté. Voyons maintenant à combien s'élève l'épargne mensuelle pour atteindre le même objectif suivant l'âge auquel on commence et toujours en utilisant la puissance des intérêts composés.

Nous avons vu qu'en débutant à 40 ans, l'épargne mensuelle est de 143€.

En débutant 10 ans avant le départ à la retraite soit 55 ans, l'épargne annuelle se calcule de la façon suivante :

Nous avons donc besoin d'épargner 600 € par mois. Ce qui est plutot important et difficile.

En si prenant très tôt, 25 ans, l'effort devient dérisoire. Il se calcule de la même manière :

Et s'élève à 51€ par mois! Lorsque le capital atteint 100 000€ nous n'avons investi directement que 24 360€, à peine 25%.

 

Voici un tableau récapitulatif qui donne toutes les informations précédentes suivant l'âge de début d'épargne.

Agissez aujourd'hui et assurez votre retraite

Les intérêts composés sont la huitième merveille du monde selon Einstein. La vitesse à laquelle ils croîssent est difficile à imaginer sans les chiffres. Ils peuvent vous rendre riche ou juste vous assurer un revenu complémentaire pour votre retraite. Maintenant vous savez comment les utiliser et que vous devez commencer maintenant même avec une somme aussi faible que 50€ par mois. Il est plus facile d'utiliser cette méthode avec des produits boursiers en réinvestissant les dividendes ou plus values à chaque fois mais le principe reste valable avec l'immobilier. 

Le temps est votre allié et joue de votre coté. Utilisez-le.

 

Crédits photo: renjith krishnan

Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

SuperMan_X007 10/05/2013
Avoir un rendement de 6% suppose forcément une dose de risque, surtout en ce moment. Mais s'assurer un rendement régulier de 6% sur 25 ans, il faut être aussi doué que vous. La technique est certes intéressante mais implique de ne connaître pendant ces 25 ans aucune année de perte ! Et on connait tous les caprices de la bourse ou de l'immobilier, et pour le sans risque on est très loin du 6%. Bonne continuation.
Sylvain 10/05/2013

Un rendement de 6% ne demande pas beaucoup de risque. Il est assez courant de trouver des biens immobiliers qui le permettent surtout en ce moment avec les prix qui sont à la baisse.

Le risque est relatif, pensez vous qu'aujourd'hui le livret A est sûr? On voit bien que celui ci n'est pas garanti à 100%. Si plusieurs banques coulent et doivent être renfloué l'état ne pourra pas rembourser tous les épargnants. Si la situation s'aggrave encore qui nous dit qu'ils ne feront pas comme à Chypre? Je préfère avoir mon argent dans l'immobilier ou la bourse plutôt que dans une banque.

Que vous ayez un rendement de 6% ou pas peu importe finalement. Le principe reste le même. Avec un taux à 4% on a besoin d'un capital de 150 000€ à 65 ans et l'épargne mensuelle en commencant à 25 ans est de 125€. Evidemment que plus le taux est élevé et plus ce sera facile mais dans tous les cas il faut commencer le plus tot possible.

Jean VISAGE 10/05/2013

Et l'inflation ?

En prenant 2% par an pendant 25 ans, pour avoir 100 000 d'aujourd'hui c'est 1.02exp25 x 100 000 = 164 000 € qu'il vous faut comme capital.

Ou bien non pas 6% de rendement mais 8, et au-dela de 5% il n'y a pas de placement sans risque..

Sylvain 11/05/2013

Je n'ai volontairement pas pris en compte l'inflation car on ne sait pas à quoi elle ressemblera.

Mais si on souhaite la prendre en compte il faudrait également l'intégrer dans l'épargne mensuelle.