Obligations souveraines américaines : hausse des rendements en 2016

Jérôme Boumengel 0
Obligations souveraines américaines : hausse des rendements en 2016

Après un point bas à 1,68% en février 2015, le rendement du 10 ans américain (10 Year Treasury Notes) s’est redressé pour terminer l’année à 2,31%.

L’écart avec son rendement « normal » s’est un peu résorbé, mais il reste conséquent avec un niveau de -2,21%. On remarquera qu’en 2011, l’écart entre le taux d’intérêt à 10 ans et le taux « normal » s’est sensiblement agrandi, mais qu’en 2013, il y a eu une tentative de retour à la normale sous l’effet de la hausse des taux (Cf. chart ci-après).

 

Je pense que 2016 devrait connaître une évolution identique, avec une nouvelle phase de résorption de l’écart dû à une remontée du rendement des emprunts d’Etat qui devrait renouer avec le seuil des 3%, atteint fin 2013.

Le faible niveau de la prime de risque sur le rendement des obligations souveraines des Etats-Unis conforte ce scénario (Cf. chart ci-après). Avec un niveau de 0,29%, l’aversion au risque est très au-dessous de sa moyenne historique, ce qui indique que les investisseurs n’ont pas encore pris conscience du niveau de valorisation élevé atteint par le marché de la dette souveraine des Etats-Unis.

Or si la conjoncture économique se détériore, comme j’en ai exprimé les craintes dans un précédent article (Etats-Unis : 2016, une année difficile pour l’économie américaine), le montant des recettes fiscales du Trésor américain devraient diminuer, aggravant le déficit budgétaire.

 

En termes de prix, un retour des taux d’intérêt à 3% en 2016, contre 2,31% fin 2015 se traduirait par une chute des Treasury Notes à 116 points.

L’analyse technique conforte le scénario d’une hausse des rendements des emprunts du Trésor américain. Au cours de l’année 2015, le contrat futur sur les T-Notes a été bloqué à deux reprises par le seuil des 129 points, dessinant une figure chartiste en double top avec une ligne de cou à 124.

La configuration négative des indicateurs techniques me pousse à anticiper sa rupture prochaine...

Dans le même temps, l’orientation baissière du ratio de risque et son retour en zone négative montrent qu’il n’est pas rationnel de prendre des positions à l’achat sur les TNotes américains dans une optique de moyen terme (Cf. chart ci-après).

 

 

© Copyright Jérôme Boumengel  -  Toute reproduction ou rediffusion interdite sans l'autorisation de l'auteur.

 

Commentaires

Soyez le premier à réagir !


Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.