NON, l'analyse technique ne peut rien prédire ! Et alors ?

Sylvain March 11
NON, l'analyse technique ne peut rien prédire ! Et alors ?

Mon affirmation va probablement choquer bon nombre d'entre vous : l'analyse graphique est incapable de prédire le moindre cours de bourse. Je l'affirme haut et fort.

Pourtant, elle reste mon outil préféré pour trader sur le marchés au quotidien, et je ne pourrais absolument pas m'en passer...alors pourquoi une telle contradiction ? Voyons cela !

 

 

L'analyse technique, cette magnifique épée à double tranchant...

L'étude graphique des cours du prix, aussi appelé en franglais "chartisme", est née il y a 80 ans aux Etats-Unis. Depuis, elle n'a cessé d'évoluer, et des générations de traders se sont passionnées -ou déchirées- pour elle.

Tout le monde y va de sa vérité, et de sa "méthode" pour interpréter le prix : avec ou sans indicateurs, avec ou sans tendance, avec ou sans programmes automatisés...et j'en passe. Là est bien le problème. Toutes les méthodologies ne se valent pas, et certains on fait des fortunes quand d'autres ont tout perdu.

Pour corser le tout, tout le monde ne réussira pas de la même façon avec la même technique entre les mains...

Peut-on anticiper un prix avec l'analyse technique ? Non, la preuve en image :

On peut observer sur ce graphique de l'euro/dollar un triangle plutôt joli, avec trois touches sur les lignes de tendance de chaque côté. 

Mais je vous le demande : de quel côté le prix va-t-il se diriger ensuite ? S'agit-il d'un triangle de consolidation ou d'inversion ? Impossible à dire, statistiquement les deux sont tout aussi probables.

En effet, la grande force de l'analyse graphique ne réside pas là. En fait...

 

Tout est une question de confirmation, et de probabilités :

Finalement, le prix à cassé le triangle par le bas, et on a pu observer un agréable rally baissier. On a rien pu prédire, et pourtant on a gagné de l'argent ! L'astuce c'est bien sûr d'attendre la confirmation finale de la figure chartiste. Malgré cela, cette cassure à la baisse ne provoquait qu'une simple probabilité du mouvement à la baisse, mais une probabilité un peu supérieure à 50%.

Essayer de prédire les marchés va vous épuiser, et surtout ne vous servira à rien. L'important est de ne surtout pas s'attacher à un sens, ni à une opinion : suivez le prix, et retournez vous avec lui. Peu importe que votre assertion de base ait été juste ou fausse !

 

Sur le long terme, si votre méthodologie est bonne, l'écart avec le hasard va se creuser. Vous n'aurez rien prédit, mais simplement écouté le marché avec humilité.

A très bientôt.

Sylvain.

www.en-bourse.fr 

PS : si vous avez une question, ou souhaitez que j'aborde un sujet en particulier, n'oubliez pas les commentaires :)

 


Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

pascal 23/11/2012
Sylvain, oui je suis d'accord avec toi à 1000% !!
maccac 23/11/2012

Attention je n'ai pas dit que je sortais forcément sur objectif. Stop suiveur évidemment pour suivre la tendance.

Toutefois si l'objectif initial est faible (par exemple inférieur à 7%), je n'entre pas. Et ça m'a sauvé de nombreux trades qui auraient fait 0% ou moins quand le stop eut sauté!

sebtourn 23/11/2012
Oui qd Il n'y a pas de tendance precise mieux vaut construire son portefeuille en intégrant des produits de rendement type bonus cappé qui mets le temps de notre coté avec rendement a la clé (ca a ete le cas depuis des mois avec des produits de rendement de +de 13 % et des barrieres a la baisse très eloigné). Sinon un portefeuille neutre au marché peut aussi très bien se valoriser dans un marché sans tendance (lun des dernier spread a jouer etant apple versus samsung).. Tres rentable depuis 2 mois).
Sylvain, Comment as-tu calculé les probabilités de cet exemple, c'est-à-dire cette "probabilité de baisse un peu supérieure à 50" % ? Lex
Sylvain March 23/11/2012

Des études, des statistiques sur des larges séries de trades avec mes programmes...me permettent de me forger une conviction personnelle sur l'efficacité d'une figure chartiste.

Mais ici je me sers du triangle surtout comme d'un exemple pour illustrer mon propos : je ne suis pas en train de dire que ca suffit pour être rentable.

Tu comprends ?

J'ai bien compris. Je crois (j'espère) que personne n'attend de l'analyse technique des prédictions 100 % correctes, et sinon ton exemple est utile pour montrer que ça ne marche pas à tous les coups. Mais la vraie difficulté n'est pas le concept, c'est comment l'appliquer et évidemment c'est ce qu'on ne trouve jamais sur le web. Ce serait apprécié sur tu montrais un peu comment calculer ces probabilités, je suis sûr qu'il y aurait matière à un vrai débat ! :) Lex
Stéphane 28/11/2012
intéressant, néanmoins dans l'exemple pris on est proche d'un triangle à angle droit ou plat, avec une forte proba de sortie par le côté plat selon les chartistes... donc l'approche probabiliste de ces figures se retrouvent bien ici avec une sortie par le bas, non ? Par contre je suis en phase que la cible en reportant la hauteur du triangle est trés aléatoire donc risque de perdre une partie du mouvement avec une cible erronée. Et à contrario je suis contre les positions fixes en sortie de triangle car il y a souvent des fausses sorties sur des UT courtes, et/ou des sortes d'élargissement de la figure en cours de séance, qui donnent naissance à un nouveau triangle plus grand ou autre figure. Bref pour maîtriser ce risque ou avoir des stops moins risqués, il faut avoir une technique d'entrée plus sécurisée mais aussi avoir un vrai biais/conviction à la hausse ou à la baisse souvent à travers une analyse technique plus large que la figure elle-même, et/ou sur des UT supérieures