Mines d’or : une configuration attractive

Jérôme Boumengel 3
Mines d’or : une configuration attractive

L’once d’or n’a guère profité de la poussée de l’aversion au risque qui s’est emparée des Bourses mondiales. Les prix du métal jaune ont progressé de seulement 6% depuis le début de l’année alors que les actions américaines ont enregistré leur pire mois de janvier avec une baisse de -5,5% pour l’indice Dow Jones.

Si depuis septembre 2011, les prix de l’or s’inscrivent toujours dans une tendance baissière à long terme, je pense qu’ils devraient rebondir à moyen terme.  La poursuite de la montée de l’aversion au risque, et le caractère survendu du marché à terme (COMEX), sont les deux principaux facteurs qui devraient pousser les prix de l’once jusqu’à 1295 $ d’ici à 6 mois (mon horizon de temps).

Or compte tenu de la sensibilité des mines d’or au prix du métal, une hausse du prix de l’or 15% pourrait se traduire par une augmentation moyenne de 50% du prix des mines d’or. Selon les dernières estimations des analystes de la banque UBS, le point mort médian des mines d’or, incluant les coûts d’investissement, ressortirait à 1110 $.

L’indice Dax Global Gold Miners, représentatif du secteur des mines d’or, affiche actuellement une configuration graphique attrayante. En effet, après 75% de baisse entre août 2011 et août 2015, la probabilité d’une poursuite de la baisse est particulièrement faible.

C’est ce qu’indique son ratio de risque, qui non seulement s’est redressé, mais qui est redevenu positif depuis quelques semaines. Cette configuration indique que la décision d’acheter des mines d’or est devenue rationnelle en termes de couple rentabilité/risque.


© Copyright Jérôme Boumengel  -  Pour toute reproduction ou toute citation, le nom de l’auteur et la source devront être mentionnés.

 

Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

Pascal TRICHET 02/02/2016

Bjr Jérome

Tel que posté sur la file de TRADING

l'once d'or dessinne une étoile du matin mensuelle à fin janvier

qui plus est , avec un poil de volumes.


Jean COLAS 02/02/2016

certaines mines (majors surtout) ont déjà eu un beau parcours en janvier 2016, exprimé en monnaies nationales tout au moins. Pour preuve Goldcorp avec une augmentation de plus de 35 % en CAD entre le 31.12.2015 et le 31.1.2016.

Merci pour votre intéressant article. Véritable consensus sur l'or, aujourd'hui...

Pascal TRICHET 02/02/2016

BARRICK GOLD pas vilain non plus.

J'avais vu passer que Georges SOROS avit investi massivement au dernier trimestre 2015.