Michelin : l’aversion au risque a repris le dessus

Jérôme Boumengel 1
Michelin : l’aversion au risque a repris le dessus

Après un point haut à 16,9% au mois de juin 2012, la Prime de risque sur le titre Michelin s’est fortement résorbée pour retomber à 8,6% au mois d’avril dernier.

Mais depuis le mois de juillet, les investisseurs sont devenus méfiants à l’égard de Michelin. C’est ce qu’indique la hausse de sa Prime de risque qui est remontée à 10,6%.

La progression de l’aversion au risque n’est peut être pas terminée dans la mesure où la Prime est également remontée au-dessus de ses moyennes mobiles à 3 et 6 mois.


Le sentiment de marché défavorable incite à rester à l'écart du titre Michelin.

 

Copyright Jérôme Boumengel - Tous droits réservés.

Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

luc75009 23/09/2014

j'en ai 27 à 65,03 sur mon compte titre