Méfiance sur le CAC 40

Sovanna SEK 0
Méfiance sur le CAC 40

Les sociétés de gestion se réjouissent pour la deuxième année consécutive de la bonne performance du CAC 40. Pour 2014, elles sont pour la plupart bullish ou au pire neutre. Ce qui me semble normal pour leur business. Cependant, j'ai détecté une alerte technique en données mensuelles sous condition d'une confirmation lors de la clôture du 31 décembre. 

Nous constatons que le CAC 40 a réussi à sa troisième tentative à casser la résistance des 4065 points. Ce qui militerait pour une poursuite de la hausse vers les 4500 points. Sauf que le doute subsiste car en données hebdomadaires, l'indice bute régulièrement sur la zone 4300-4350 points. Du coup, la cassure des 4065 points est-elle un trompe-l'oeil ?

Il y a des raisons d'y penser à cet instant du fait que le RSI à 6 mois donne deux signaux techniques non négligeables. D'une part, il est en zone de surachat et d'autre part, nous avons une formation d'une divergence baissière par rapport à l'évolution du cours du CAC 40. Puis au niveau graphique, les deux dernières bougies (dont la première est un doji et la deuxième demande confirmation) montrent des signes d'incertitude. Dans le fond, je confirme que la tendance reste haussière.

De là à prédire un krach pour 2014, cela me semble trop prémonitoire d'un point de vue technique. Ce qui est vrai fondamentalement, c'est que la France montre des signes de faiblesse au niveau économique, social et politique, et devient même le cancre de la zone euro. Il se peut qu'à moyen terme avec les élections municipales et européennes que ça risque de jaser. Enfin, n'oubliez pas que près de la moitié du capital du CAC 40 est détenue par des investisseurs étrangers dont je considère comme un facteur à ne pas sous-estimer si un risque systémique refait surface. 

Commentaires

Soyez le premier à réagir !


Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.