Vente à découvert

pratiquée notamment sur le SRD, elle revient pour un investisseur à vendre des actions qu’il ne possède pas dans la perspective d’une baisse de leur prix; l’investisseur n’achète effectivement les titres (au prix bas s’il avait vu juste) qu’au moment de les livrer à son acheteur, réalisant ainsi un profit.