Capitaux propres

représentent notamment le capital social, le bénéfice de l’exercice, les réserves… Si l’entreprise fait faillite, les porteurs de capitaux propres peuvent ne pas être remboursés.