Les prix du pétrole : la correction n’est pas finie

Jérôme Boumengel 2
Les prix du pétrole : la correction n’est pas finie

Après un plus bas de l’année à 78$ touché au mois de juin dernier, le baril de West Texas Intermediate est rapidement remonté au cours de l’été, pour heurter récemment le seuil psychologique des 100$. Dans un contexte où le niveau des positions ouvertes sur le marché à terme de New York est particulièrement élevé (1 600 000 lots), certains investisseurs ont dû profiter de ce niveau pour clôturer leurs positions acheteuses, ce qui s’est soldé par une baisse des prix de l’ordre de 9% en quelques jours.

Il faut dire que les positions spéculatives nettes prises sur le NYMEX étaient remontées à un niveau historiquement élevé. Selon les derniers chiffres de la US Commodity Futures Trading Commission (CFTC), l’autorité américaine des marchés à terme, les positions spéculatives à l’achat représentent plus de 3 fois celles des positions à la vente. Ce niveau, qui n’avait pas été atteint depuis le printemps 2011, témoigne d’un marché particulièrement suracheté dans la mesure où la moyenne du ratio tourne à 1,5 depuis 10 ans.

Compte tenu de cette configuration technique du marché à terme, la probabilité que les prix du pétrole continuent de baisser est loin d’être négligeable. La récente correction pourrait inciter d’autres spéculateurs à vendre leurs positions, avec pour conséquence un retour du baril à 85$. Je rappelle que selon les estimations des spécialistes, ce niveau correspond à peu près au coût marginal de production du pétrole (Offshore notamment).


Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

RICHIER J.M. 24/09/2012
Bonjour, Féru d'analyse technique, j'ai noté une corrélation entre le prix du pétrole et l'évolution du CAC40, qui évoluent dans le même sens avec un léger décalage dans le temps. Je suis donc entièrement d'accord avec la correction du pétrole qui s'amorce en graphique semaine, mais cela n'annonce-t-il pas une prochaine correction du CAC40 ?
Jérôme Boumengel 25/09/2012

Oui, d'ailleurs on est en train d'assister à cette correction... mais je ne pense pas qu'elle dure longtemps. Hier, le CAC40 a encore baissé mais dans des volumes très légers... c'est la demande qui diminue et non l'offre qui augmente.