Les obligations allemandes sont trop chères

Jérôme Boumengel 0
Les obligations allemandes sont trop chères

Après avoir atteint un plus bas niveau historique à 1,13%, les taux d’intérêt à 10 ans des emprunts d’Etat allemand sont repartis à la hausse depuis le début du mois de juin, pour remonter à 1,40%. Cette hausse des taux d’intérêt allemand signifie-t-elle que les obligations allemandes auraient perdu leur statut de valeur refuge, acquis depuis les problèmes grecs ?

On pourra remarquer en premier lieu que ce mouvement de hausse des taux n’affecte pas la seule Allemagne, mais également l’ensemble des pays de la zone euro. Les spreads entre les taux allemands et les taux de la dette des pays périphériques n’ont en effet guère bougé. Cette convergence accrédite l’idée que si les obligations allemandes offrent toujours la meilleure garantie parmi les obligations de la zone euro, leur prix n’est plus assez attractif compte tenu des risques potentiels qui s’accumulent sur le pays. Le plan de soutien aux banques espagnoles va coûter cher à tous les pays, y compris à l’Allemagne.

Par ailleurs, la dernière enquête de l’IFO a fait état d’une baisse de la confiance des patrons allemands. C’est en effet la première fois depuis le début de l’année que cet indicateur accuse un repli, et notamment dans l’industrie. Cela montre que les problèmes des autres pays de la zone euro commencent à impacter l’économie allemande.

Sur l’Eurex, le contrat à terme sur l’obligation allemande de référence, le bund, a ainsi pu atteindre l’objectif de sortie du canal haussier à 145 points, évoqué dans une précédente analyse (bulle spéculative sur la dette allemande), avant d’entamer un mouvement de repli. A court terme, le contrat devrait poursuivre son mouvement de consolidation. Un pull back sur l’ancienne résistance du canal haussier constituerait une bonne occasion pour reprendre quelques positions acheteuses sur la dette allemande, et jouer un nouveau test des plus hauts.






Commentaires

Soyez le premier à réagir !


Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.