Les mouvements du CAC40 restent erratiques

Jérôme Boumengel 0
Les mouvements du CAC40 restent erratiques

Des informations en provenance de la BCE ont été interprétées par les marchés comme favorables à la résolution de la crise de la zone euro. En annonçant une prolongation et une réduction du coût des opérations de prêts assises sur ses accords de swaps, la banque centrale européenne montre ainsi qu’elle traite de manière plus énergique le problème du financement en dollars des banques européennes. Son président a également laissé entendre qu’un renforcement des règles communautaires en matière de discipline budgétaire ouvrirait la voie à un assouplissement quantitatif plus agressif de sa part.

Le récent rapprochement de l’axe franco-allemand sur l’objectif de conduire la zone euro vers davantage de rigueur budgétaire a donc apporté un peu d’espoir sur les marchés boursiers. La perspective d’une modification des traitées européens qui permettrait de recadrer les pays les plus dépensiers est également de nature à réduire l’incertitude politique qui entrave la visibilité des marchés.

D’un point de vue graphique, rien n’est encore gagné pour le CAC40. Depuis 2 mois, l’indice parisien évolue de manière chaotique, au gré des informations économiques et politiques souvent contradictoires. Le récent rebond du CAC40 est bloqué par la résistance des 3200 points. Un repli vers le seuil technique des 3000 points permettrait néanmoins à l’indice de prendre l’élan nécessaire pour s’affranchir de cette résistance et remonter sur les 3400 points.


Commentaires

Soyez le premier à réagir !


Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.