Les dangers de l’excès de trading

Jérôme Boumengel 1
Les dangers de l’excès de trading

L’excès de trading consiste à faire tourner très vite son portefeuille malgré le surcoût occasionné par les frais de transactions. C’est un fait avéré, de nombreuses études empiriques en finance comportementale ont montré l’existence d’une relation de sens inverse entre le taux de rotation et la performance des portefeuilles. En règle générale, plus les investisseurs sont actifs, plus leurs performances sont mauvaises. Ce constat est valable aussi bien pour les investisseurs particuliers que pour les professionnels. De plus, quand on prend en compte le risque des portefeuilles, l’excès de trading est encore plus nuisible aux performances, dans la mesure où les investisseurs actifs ont un penchant marqué pour les petites valeurs.

Pour illustrer cet aspect néfaste de l’excès de trading sur les performances boursières, je prendrai l’exemple du site internet Zonebourse.com qui propose à ses clients de suivre son portefeuille « trader ». Depuis le début de l’année, 366 positions ont été prises sur ce portefeuille constitué de 10 lignes. En dépit de ce taux de rotation extrêmement élevé, le portefeuille « trader » de Zonebourse sous-performe nettement l’indice CAC 40 : -1% pour le portefeuille « trader », contre une hausse de +9% pour l’indice parisien (au 7 août 2012).

A l’opposé, et avec seulement 9 arbitrages au cours de la période retenue, le portefeuille Tendance CAC40, investi en permanence et uniquement sur 10 titres de l’indice phare de la Bourse de Paris, a enregistré une hausse de 18% !

L’une des raisons souvent invoquée pour expliquer cette propension à l’excès de trading chez certains investisseurs, est la croyance en une certaine illusion de contrôle. En pensant que parce qu’il est familier de la tâche et qu’il investi à très court terme, le trader actif exercerait ainsi un meilleur contrôle sur le résultat de ses décisions. Mauvais calcul, car c’est oublier l’impact très négatif du hasard sur les prises de position à très court terme. Et même en protégeant ses positions avec des stops loss, le taux de réussite des opérations réalisées ne dépasse guère celui que l’on pourrait obtenir en jouant au casino. Au final, l'excès de trading profite surtout aux brokers !

Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

ouline 08/08/2012
Il est toujours amusant de lire les messages des internautes sur les forums. Tous les commentateurs font toujours des profits tous plus ou moins importants. Jamais personne n'écrit qu'il n'a pas gagné et donc a fait des pertes. Prétention quand tu nous tiens !!!