Les chiffres clés de l’indice CAC40

Jérôme Boumengel 0
Les chiffres clés de l’indice CAC40

Sur la semaine, l'indice CAC40 a perdu 10,7% dans un volume échangé de 23,8 milliards d’euros, contre 16,5 milliards la semaine précédente et 18 milliards en moyenne sur les 20 dernières semaines. La hausse des transactions qui a accompagné cette chute spectaculaire des prix, témoigne de la présence d’une forte pression vendeuse alimentée par une augmentation de l’offre de titres.

Ce cas de figure ne permet pas d’être optimiste, d’autant que l’objectif des 3400 points que nous avions indiqué le 26 juin dernier a été enfoncé.

D’un point de vue fondamental, les révisions de bénéfices ont été plus nombreuses à la baisse qu’à la hausse. Sur les 40 sociétés composant l’indice, 19 ont vu leurs estimations abaissées par le consensus Reuters, contre 11 révisions à la hausse.

Dans le top 5 des révisions de bénéfices à la baisse, on trouve STMICRO, VALLOUREC, PEUGEOT, CAP GEMINI et PEUGEOT, avec des baisses respectives de -21%, -17%, -7,5%, -4,8%et -4,6%. A l’opposée, on trouve dans le top 5 des révisions à la hausse RENAULT, TECHNIP, LVMH, EDF et ESSILOR, mais avec une hausse moyenne qui ne dépasse pas les 2,5%.

Pour la deuxième semaine consécutive, aucun des secteurs n’a réussi à tirer son épingle du jeu. Le Sectogram® a continué à chuter et se situe actuellement à 42, au-dessous du seuil des 50.

La prime de risque du CAC40
s’est à nouveau fortement tendue à 7,6% et le PER de l’indice est retombé à 10,2 contre une moyenne historique de 13.

© Tendance – Tous droits réservés.

 

Commentaires

Soyez le premier à réagir !


Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.