les banques centrales ont-elles perdu la main ? Réponse bientôt.

Parthénon 10
les banques centrales ont-elles perdu la main ? Réponse bientôt.

Bonjour, les graphiques sont orientés de manière limpide à la baisse mais la grande interrogation porte sur le comportement des investisseurs face à l'action très agressive de la BCE.

Le "don't fight the FED" va-t-il s'appliquer à son pendant européen ? Les opérateurs vont-ils laisser du temps à Mario Draghi pour qu'il nous prouve l'efficacité de son plan de relance ?

On rappellera qu'un an de QE et 720 milliards d'euros de dettes publiques achetées n'ont pas eu d'impact sur l'inflation, l'institution européenne ramenant ses prévisions d'inflation sur 2016 de +1% à ... +0,1%.

La volonté de relancer l'activité par le crédit est réelle mais le problème porte sur la demande de crédit (l'investissement) qui reste atone. Comme le dit l'expression, "on ne force par un âne à boire". Et, si quand bien même ca marchait, qui dit que les crédits d'aujourd'hui ne feront pas les créances douteuses de demain ?

Le problème de fond semble plutôt lié à la confiance. La confiance dans nos élites politiques et le monde économique s'érode depuis des années. Sans confiance, pas d'esprit d'entreprendre !

Mais revenons à nos graphiques. D'un point de vue du timing, tout va se jouer dans les séances à venir.

Sur tous les graphiques, nous observons le même schéma : une reprise en 3 temps (classique dans l'analyse Elliottiste) vers des retracements de 50%, des MM descendantes, le tout accompagné de volumes faibles. Les "initiés" n'ont absolument acheté le marché depuis 4 semaines ! Si la baisse doit se réenclencher, c'est très bientôt.

Voici le DAX, le secteur BANCAIRE et le BRENT :

Les graphiques ont une tendance baissière de fond et seul un report des ventes suite au coup de massue monétaire de Draghi pourrait empêcher une nouvelle phase de repli.

Je termine par le S&P500 en données hebdomadaires. Vous noterez que depuis 20 ans la MM à 80 semaines prédit avec justesse les bull et bear market, avec un seul faux signal en 2012.

Le pull-back actuel sur cette MM sera scruté avec la plus grande attention. En cas de repli brutal, nous pourrions basculer en bear market, sinon, c'est un plat qui se dessine.

J'ai rajouté les taux de croissance sur les derniers cycles. Le dernier cycle est presque identique à celui des années 90, à croissance moitié moindre. J'ai conscience que la comparaison est assez réductrice (pas de trace de productivité ni d'inflation) mais on voit ici toute la force des QE.

 

CONCLUSION :

En terme de timing, tout va se jouer dans les séances à venir. Car les indices reviennent tester des résistances très fortes après 4 semaines de hausse sans volume.

En cas de repli marqué (avec impulsivité et volumes), un nouveau décompte en 5 temps de baisse se déclencherait.

En cas de non réaction, le marché pourrait être alors "chloroformé" pendant plusieurs mois en attendant les résultats de la politique agressive de Draghi.

Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

R'man 16/03/2016

Bonjour Parthénon,

Encore merci pour ton analyse argumentée.

En ligne avec ton analyse. A mon avis si le marché baissier se confirme les indices US doivent être moteur, et comme toi j'observe le S&P. Ci-dessous le graphe sur période mensuelle, sur les 20 ans, et on touche pour la 3ème fois la bol inférieure.

 

Djobydjoba 16/03/2016

Bonjour Parthenon,

Merci pour cette analyse. Coincidence, je suis "tombé" aussi ce week-end sur cette MM80 hebdo que tu mentionnes. Elle est vraiment pertinente pour beaucoup de marchés.

Je ne vois pas trop pour ma part comment on pourrait continuer à grimper avec les MM hebdo et mensuelle baissières qui reviennent à la charge, et alors que les marchés sont surachetés. C'est pour cela que j'ai ouvert short hier. Malgré tout, un potentiel de 2 à 3% de hausse supplémentaire maxi me semble possible à court terme, mais pas le plus probable.

Parthénon 17/03/2016

http://www.boursorama.com/actualites/l-helicoptere-monetaire-l-idee-qui-fait-son-chemin-pour-relancer-l-inflation-b68caee142bb92b3e0dc3818d887c1ff

Que pensez-vous de cet article ?

Brouxd 17/03/2016

Cet article rappelle que les BC, mandatées par les pouvoirs poilitiques et détenant le pouvoir monétaire, ne reculeront devant presque rien pour servir le système qui lui mettra tout en oeuvre pour assurer sa survie, jusqu'à l'absurde.

Car distribuer de l'argent revient à détruire la notion même de travail et/ou la monnaie elle-même.

Dingue.  


Etienne 18/03/2016

C est l idée folle d hélicoptère ben...en référence à la thèse de doctorat de Bernanke qui est le mentor de Janet Yellen. Tout sauf la déflation.  Sauf qu actuellement, on sent qu on est au bout du bout des possibilités des BC. Les prochaines réunions de la Fed et de la bce n aboutiront pas à plus de QE, l inflation frémit aux US, le cycle eco s essoufflé.  La Fed à voulu faire plaisir aux marchés et omis de relever ces taux il y a un an....trop tard maintenant. 


Jean COLAS 18/03/2016

Plusieurs hypothèses:

1) cette mesure est ponctuelle (pour 3 ans par exemple), alors on risque d'avoir l'effet inverse que celui recherché, beaucoup de bénéficiaires choisiront de thésauriser plutôt que de consommer
2) cette mesure s'inscrit dans la durée (sous forme de l'allocation universelle par exemple), alors on risque d'avoir un effet pervers qui serait une baisse généralisée (progressive) des salaires réels, soit parce que les employeurs baissent effectivement les salaires, soit parce que des gens diminueront leur temps de travail en se disant qu'ainsi ils ont le même revenu net mais améliorent leurs conditions de vie.
Cela outre la pertinente remarque de Brouxd que cela détruira la notion de travail . . . comme les taux négatifs détruisent la notion d'épargne.
Fausse bonne idée à mon avis. Si on en arrive là on joue avec le feu et la fin de la civilisation.


Parthénon 18/03/2016

Bonjour et merci de vos réactions que je partage.

Voici un autre article sur le sujet :

http://www.lepoint.fr/economie/et-si-la-banque-centrale-europeenne-vous-faisait-un-cheque-18-03-2016-2026309_28.php#xtor=CS3-192


david 18/03/2016

bonjour à tous,

http://m.lesechos.fr/idees-debats/apocalypse-now-dans-la-politique-monetaire-021764903902.htm

je vous joint également un lien bonne lecture et bon week


jay BALNAVE 19/03/2016

Bonjour,

 

L'helicoptere monnetaire pour avoir de l'inflation, c'est certainement un bon moyen :  surement le plus efficace. Les QE ne servent à rien et tombent dans un trou noir. Ils ne servent qu'à financer les dettes d'état en faillites et surtout, gagner du temps.

Or je doute que la BCE souhaite vraiment 2% d'inflation en l'etat actuel des dettes. Si elle obtenait 2%, elle cesserai ses QE et ses rachats d'obligation : A quel taux se financerai la France ? L'Espagne ? l'Italie ?

Que devriendrai le stock de dette gonflé à l'helium ?

 

 La situation actuelle est ma foi la meilleur : injection d'argent qui tombent dans un trou noir = taux bas pour les états qui ont du temps pour se réformer.

Bref, la BC achètent du temps.

Si en 1 an elle devaient arriver à 2% d'inflation (et en donnant l'argent aux ménages, elle y arriverai bien plus rapidement que ses 24 mois de QE) elle devrait remonter ses taux (son fameux objectif) et faire sauter la dette de plusieur état déja en faillite virtuelle.

R'man 21/03/2016

Merci Parthénon!