Le Treasury-Note : un indicateur avancé de l’évolution des actions !

Jérôme Boumengel 8
Le Treasury-Note : un indicateur avancé de l’évolution des actions !

Dans mon dernier bulletin sur Wall Street, j’indiquais qu’il y avait de nombreux indicateurs de sentiment de marché qui témoignaient d’une remontée de l’aversion au risque sur les actions américaines. Pour le moment, les indices boursiers résistent bien, mais le risque de correction est toujours présent.

Par ailleurs, la configuration technique actuelle des indices américains ressemble étrangement à celle qui prévalait au cours du premier semestre 2015. Que ce soit sur le Dow Jones, sur le SP500 ou le Nasdaq, on remarque la même absence de pression acheteuse alors que les prix évoluent à la hausse. Le solde des volumes est même devenu négatif, autrement dit, quand les prix baissent, les volumes augmentent davantage que lorsque les prix montent. Cette configuration (appelée phase de distribution) est fréquente sur les marchés financiers, et dans 80% des cas, elle préfigure une période de baisse.

 

Chart 1 : SP500 (données hebdomadaires)

La correction des actions américaines au cours du second semestre 2015 a également été précédée par une absence de pression acheteuse. La configuration actuelle est similaire !

 

 

 

Du côté des fondamentaux, il faut souligner la présence d’un risque baissier sur le contrat à terme du Treasury-Note à 10 ans. Or avec les prévisions de bénéfices, les taux d’intérêt constituent la seconde variable déterminante dans le prix des actions. Nous connaissons tous la relation causale qui va des taux d’intérêt vers les actions et qui peut se résumer de la manière suivante : des taux d’intérêt en hausse (baisse) constituent un facteur baissier (haussier) pour les actions. Cette relation est particulièrement robuste aux Etats-Unis où l’évolution du prix du Treasury-Note constitue un excellent indicateur avancé de l’évolution des actions.

Mais avec la politique d’expansion monétaire mise en place par la Fed au lendemain de la crise des subprimes, les investisseurs se sont habitués à la hausse du T-Note. Or la normalisation de cette politique devrait réanimer la relation entre le T-Note et les indices boursiers, et notamment la réapparition des divergences entre le prix des emprunts d’Etat et celui des actions. Cette configuration technique entre ces 2 marchés constitue une situation instable qui, tôt ou tard, fera l’objet d’un rattrapage.

Dans le cas actuel, il s’agit d’une divergence baissière entre le prix du T-Note et les indices boursiers américains. En effet, si les indices boursiers sont à des plus hauts historiques, ce n’est pas le cas du T-Note, lequel a rompu sa dynamique haussière en 2016. Le mouvement de reprise que l’on constate depuis le début de l’année doit s’interpréter comme une phase de consolidation au sein d’une tendance baissière. Je pense qu'une nouvelle chute du prix de l'emprunt (et donc une hausse des taux d’intérêt) constituera le signal de la correction tant attendue sur les indices boursiers.

 

Chart 2 : Future Treasury-Note (données hebdomadaires)

La diminution des volumes haussiers depuis quelques mois suggère une reprise prochaine de la tendance baissière avec un scénario de retour sur les 122 points, ce qui correspondrait à une remontée des taux d’intérêt à 2,6% contre 2,29% dernièrement.

 

 

 © Copyright Jérôme Boumengel - Pour toute reproduction ou toute citation, le nom de l’auteur et la source devront être mentionnés.

Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

eptrad41 29/09/2017

Hello jérome

pas mis à jour la courbe des profits sur Dow jones depuis fin juillet je vais le faire ce week-end mais les cours en tout cas montent bien plus vite ! en donnée actuelle le dow jones serait sur 19 au niveau de son PER - Si ça déborde je devrais créer un nouveau couloir ! de l'inédit quoi et aussi il casserait sa résistance qui relie tous les points hauts depuis 2009 pas rien quand même -
Le décompte me dit qu'on est sur des ratios pouvant provoquer un repli que pour le moment j'estime à 15 % mais il est clair qu'avec des bénéfices en hausse ça pourrait être beaucoup moins - En plus ce serait une vague ( 4 ) donc en année et donc ce serait long - La 1ere phase pourrait bien rester trés light !! la 2éme nous ramenerait en haut et la 3éme ma fois c'est bien trop loin pour juger -

bonne journée

Jérôme Boumengel 29/09/2017

Bonjour Eric,

Les bénéfices prévisionnels à 12 mois continuent de grimper... pas de signal de retournement pour le moment ... il faut attendre la saison des résultats du troisième trimestre pour voir leur impact sur les estimations de bpa.

Je pense que la configuration négative sur les taux d'intérêt est toutefois de nature à entrainer une correction des indices, même si les bénéfices prévisionnels restent orientés à la hausse.

15% me paraît beaucoup... 6% serait déjà pas mal, ça retracerait l'intégralité de la vague de hausse engagée depuis avril dernier et qui apparaît particulièrement fragile en termes de pression acheteuse...

Je continue à parier sur la baisse des indices américains...

Bonne journée.


eptrad41 29/09/2017

oui je suis d'accord !! 15 % c'est une estimation bas de vague ( 4 ) mais a trés loin

avant petite baisse ( la vague a de ( 4 ) en 5 sous -vagues et 6 % serait pas mal effectivement pour

cette 1ere vague

a suivre !!

Pour la vague c de ( 4 ) on sera a 2019 a vue de nez ca situe le timing -

  bon week-end


Jérôme Boumengel 30/09/2017

Voici la mise à jour des bénéfices à 12 mois du Dow, ainsi que le rythme de croissance en glissement annuel. L'indice des Bpa continue de grimper mais en rythme annuel, la croissance des bénéfices commence à stagner. Elle est revenue à 11% contre un plus haut à 11,8% début juillet. 

 

 


eptrad41 05/10/2017

hello ! j'ai fais maj perso de la courbe des profits du dow jones et j'ai toujours une légère pente haussière mais face un indice qui grimpe en flèche ca reste à mon sens une divergence ! Fibo me dit que le bout est proche et qu'une vague ( iv) est en approche ! À suivre donc mais c'est un marché de plus en plus surprenant et on peut imaginer que cette ( iv ) se contente de retracer a 23.60 % §§ Va savoir ! Bonne journée 


eptrad41 05/10/2017


hejeve 07/10/2017

Cela fait déjà des mois que l'on dit qu'il y aura une consolidation du marché US, pourtant les indices américains n'arrêtent pas de monter! Alors quand on peut vraiment prendre une position vendeuse sur les actions américaines? Il est toujours un peu risqué de vendre sur un marché tellement bullish!

Jérôme Boumengel 08/10/2017

Oui, l'analyse technique a totalement échoué et malgré la situation de surachat, les indices américains continuent de progresser. Ils ne semblent gouvernés que par les fondamentaux (prévisions de bénéfices). On va voir comment se passe la saison des résultats du troisième trimestre. Mais elle risque d'être difficile à interpréter en raison des ouragans et des cyclones, ce qui risque d'accroitre la volatilité des marchés. Il est préférable de rester à l'écart du marché américain et de se contenter de jouer la hausse de la bourse de Paris.