Le secteur agroalimentaire reste dynamique

Jérôme Boumengel 0
Le secteur agroalimentaire reste dynamique

Le secteur agroalimentaire français compte environ 9000 sociétés exportatrices. En majorité constitué de PME, ce secteur reste fortement exportateur et excédentaire : avec un excédent de 8 milliards d’euros en 2010 après 5,3 milliards d’euros en 2009, les exportations agroalimentaires continuent de représenter près de 15 % de nos exportations totales, soit autant que l’aéronautique et le spatial réunis. Mais au niveau mondial, la concurrence est rude et les compétiteurs sont de plus en plus nombreux : la part de l’agroalimentaire français dans le marché mondial est en effet passée en 10 ans de 9 à 6,4 %.

En Bourse, les révisions de bénéfices du secteur agroalimentaire français sont sur un trend haussier. Depuis le début de l’année, le bénéfice forward de l’indice Cac Food Producer (code FRFPR) est passé de 3,9€ à 4,64€, soit une progression de près de 19%. Le multiple de capitalisation du secteur ressort actuellement à 11,8 fois les bénéfices forward à 12 mois, ce qui est loin d’être excessif d’un point de vue historique.

En termes de timing, l’indice Cac Food Producer s’inscrit dans une dynamique haussière depuis le printemps 2009. A plus court terme, il est sorti par le haut d’un canal ascendant, ce qui devrait se traduire par une nouvelle phase d’accélération, d’autant que l’indice vient également de donner un signal de surperformance : sa force relative, rapportée à l’indice Cac40, a en effet franchi une résistance majeure (Cf. graphique ci-dessous).

Nous envisageons une remontée de l’indice sur ses plus hauts historiques situés à 1450 points, soit un potentiel de hausse de l’ordre de 12%.

© Tendance – tous droits réservés.

graphique boursier du secteur agroalimentaire

Commentaires

Soyez le premier à réagir !


Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

Écrit par
Yves Ravistre
Avatar par defaut