Le S&P500 plus suracheté qu'en 2000 !

Parthénon 154
Le S&P500 plus suracheté qu'en 2000 !

Bonjour, lors de ma dernière analyse, je penchais pour un mouvement correctif de court terme avant d'entamer le rallye haussier de fin d'année.

Les indices ont finalement connu des fortunes très diverses : MIB, IBEX et Banques se sont repliés, tandis que le CAC se stabilisait et que les US et le DAX inscrivaient de nouveaux sommets historiques.

Etat des lieux des évolutions des principaux indices (cliquez dessus pour l'agrandir) :

Cette dichotomie entre l'Europe du Sud d'un côté, le S&P500 et le Dax de l'autre, traduit un recul de l'appétit pour le risque. Ce phénomène de "flight to quality" a rarement été annonciateur cette année d'un mouvement favorable à court terme .

D'autant que les US entrent graphiquement dans des zones de résistances puissantes alliées à des Indicateurs de Sentiments (IS) particulièrement bas, c'est-à-dire dévoilant un fort optimisme.

ETATS-UNIS :

Pour preuve, voici le S&P500 en weekly :

Yellen a beau affirmer que l'action de la Fed ne crée pas de distorsions majeures sur les actifs financiers, le surachat du S&500 est supérieur à celui de la bulle internet (!). Je mesure ce surachat grâce à l'éloignement à la MM à 70 semaines, médiane depuis presque 20 ans.

Sur le graphique journalier du S&P500, on note aussi une nette surchauffe. Sauf changement de rythme (+9% en moyenne par vague), le S&P500 aura bien du mal à poursuivre sa progression :

Notez comment les sommets du S&P500 coïncinent avec les creux de la VIX sur cette année 2013. Or, nous sommes en zone basse. La aussi, les probabilités militent pour le déclenchement d'un mouvement correctif.

Coup d'oeil sur le Nasdaq 100, l'indice US le plus fort : nous sommes là aussi sous une forte résistance, à savoir la borne haute du canal.

 

EUROPE :

En Europe aussi, on note ce fort optimisme sur les volatilités implicites, presque toutes sur leurs planchers.

Sur le graphique du CAC, le corrélation inversée est quasi-parfaite :

Statistiquement, la configuration actuelle milite pour une correction.

Voilà comment cela pourrait se traduire à court et moyen terme sur le CAC :

Car, passé cet épisode correctif anticipé, je reste bullish pour décembre-janvier, mois traditionnellement très favorables aux indices.

Sur l'IBEX, indice précurseur, il manquerait en effet une vague 5 terminale en Elliott, correspondant à l'objectif de la "tête et épaules" inversée :

Sur le secteur bancaire, baromètre de l'appétit pour le risque, voici le scénario envisagé à CT et MT :

 

CONCLUSION :

Les probabilités plaident clairement en faveur d'un mouvement correctif généralisé à court terme afin de détendre les volatilités implicites, particulièrement basses. La poursuite du découplage Europe du Sud/Europe du Nord et Europe/US sera surveillée avec attention.

En cas de validation de mon scénario, je serai acheteur en repli sur les supports car, à moyen terme, je reste bullish jusqu'à fin janvier. Cette période verrait en effet la fin d'un cycle haussier en 5 vagues et l'apparition d'un mouvement baissier en 3 vagues.

Naturellement, toute hypothèse de marché sous-entend une potentielle invalidation. Celle-ci correspondrait à une nouvelle configuration de marché, inconnue cette année. Elle se caractériserait par des plus hauts annuels qui gagneraient l'Europe tandis que, parallèlement, les volatilités implicites s'écraseraient vers des niveaux inédits. Ce scénario ne peut être exclu du fait de la radicalisation de la sémantique de la Fed. Les derniers propos de Yellen démentent en effet toute bulle boursière et ne fixent plus de calendrier pour le fameux "tapering", tant évoqué par son prédécesseur Ben Bernanke.

Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

fabulous 03/12/2013

la Fed organise aujourdhui 2 grosses sessions de rachat :

http://www.newyorkfed.org/markets/tot_operation_schedule.html

 

Tue, Dec 03, 2013 Wed, Dec 04, 2013 Outright Treasury Coupon Purchases 11/15/2024 - 02/15/2031 $0.75 - $1.00 billion

Tue, Dec 03, 20132 Wed, Dec 04, 2013 Outright Treasury Coupon Purchases 09/30/2019 - 11/30/2020 $3.00 - $4.00 billion

total des rachats : 5.0bio$

 

je crois que lorsque la fed fait 2 PMO dans la meme journee , le SP500 a toujours finit vert (statistiquement parlant)

Parthénon 03/12/2013

Merci Fab, info très intéressante.


David HOORNAERT 03/12/2013

Bonjour. En parlant de taux, le 10 ans France: +8.5 %. Voila peut etre pq la France est le maillon faible...?

Parthénon 03/12/2013

Très bien vu David, cela m'avait échappé.

Maintenant, c'est clair, les marchés s'attaquent à la France.


jay BALNAVE 03/12/2013

Merci,

 

j'ai l'habitude de regarder les taux Us et  des pays faibles (esp, Italie entre autre)...

Ne voyant rien de spéciale (en hausse de 0.5%) et par manque de temps, j'ai pas regardé la france.

Va falloir changer mes habitudes.

Les taux, c'est le lait sur le feu.

l'OAt en hausse de 8% alors que l'euro et les autres nations sont stables... il y a une info qui m'échappe et que j'ai pas trouvé.

 

En tout cas, c'est enorme.


fabulous 03/12/2013

pour info le taux francais ne bouge pas voir baisse, le passage de 2.15% a 2.35% est uniquement du au roll du futur de Dec 2013 à mar 2014, on change de benchmark on passe de OAT 1.75 05/23 qui valait hier et qui vaut tjs 2.15% à OAT 2.25 05/2024 qui valait hier et qui vaut toujours 2.35%

je reçois un message qui dit dailleurs "La France surperforme l'Allemagne de 4bp en 2 jours, tres certainement du au roll de fin de semaine, des positions short ne sont pas rollé sur la fin d'année à cause des restrictions de bilan"

jay BALNAVE 03/12/2013

Oui, c'est ce que j'ai vu après avoir cherché sur d'autres sites que blomberg.

 

Le site de bloomberg porte à confusion.

http://www.bloomberg.com/quote/GFRN10:IND/chart

 

 C'etait trop énorme sans info particulière concernant la France.

 


Parthénon 03/12/2013

Merci Fab de cette correction.


Jean COLAS 03/12/2013

bonjour Parthenon,

on dirait le début de la correction en effet, mais je suis surpris par la bonne résistance de beaucoup de bancaires du CAC. Ce n'est pas la capitulation de ce côté là.

Parthénon 03/12/2013

Oui effectivement, ca ne colle pas trop. Les financières (on peut même rajouter AXA) résistent correctement face à la sous-perf de l'europe du sud et du CAC. Précédemment, la corrélation était presque totale.

Il ne s'agit peut être que d'un décalage de quelques jours.

Sur le CAC, on surveille le support 4212-4200. En-dessous, rien avant le support très puissant à 4118.

 


Parthénon 03/12/2013

VIX en dehors des bollingers.

Avec les injections de la Fed dont nous parlais Fab dans son message de 11h33, les supports devraient tenir en Europe aujourd'hui.


fabulous 03/12/2013

renault -4%, orange -3%, bouygues, veolia, legrand, schneider -3% ca sent plutot leconomie reelle qui decroche

bnp -2%, sg -1.5% et casa +0.5% ca surperforme les standards industriels ou de consommation

cn N 03/12/2013
Ca a pris du temps mans la bougie baissière de ce jour a été parfaitement anticipée par parthénon Encore un énorme bravo
Parthénon 03/12/2013

Merci CN, j'avoue avoir tout de même un peu perdu de ma conviction baissière la semaine dernière. J'ai fini par me demander si cette baisse allait arriver un jour !

Elle est arrivée un jour sans news, un jour où surement peu de monde s'y attendait.


fabulous 03/12/2013

Parthenon, tu en penses quoi "dead cat bounce" vers 4250 ou on va directement vers 4115 ?

Parthénon 03/12/2013

Je ne sais pas trop.

Mais si rebond grâce aux US vers 4220 demain sur le CAC, je me remets full short pour viser 4115.

Sur ce niveau, je rachète tout et je commencerai très probablement  à passer long.