Le problème des banques européennes n'est pas résolu

Parthénon 9
Le problème des banques européennes n'est pas résolu

Bonjour, la semaine écoulée a vu ressurgir les vieux démons européens avec un nouveau décrochage des valeurs financières. Conséquence : le vieux continent a immédiatement sous-performé Wall Street de 2,5%.

Et l'alerte est sérieuse car si j'en crois les graphiques des secteurs BANQUES et ASSURANCES, la rechute n'en est qu'à ses débuts. En effet, des figures en biseau ou flag apparaissent sur les secteurs, avec un comportement relatif toujours faible.

En clair, les supports majeurs testés sur les secteurs financiers (voir précédentes analyses) n'ont pas inversés durablement les prix et la force relative : c'est pourtant leur rôle. En conséquence, une nouvelle baisse vers les dits-supports est probable. Sous la pression des marchés, on peut enfin penser que les autorités s'attaqueront sérieusement à ce problème.

Voici le secteur bancaire DJ STOXX 600 :

Le support majeur a bien généré un rebond des prix mais pas de la force relative. La qualité du rebond est donc altérée.

Si nous zoomons sur l'horizon daily, nous constatons l'apparition d'un biseau sous la MM150. C'est figure est dangereuse.

Nous avons la confirmation de la dangerosité de la situation avec le comportement relatif du MIB (indice italien riche en banques) qui a cassé ses plus bas face à l'Euro Stoxx 50.

Les valeurs bancaires italiennes et espagnoles sont les plus fragiles graphiquement. Mais DEUTSCHE BANK et les banques françaises SOCIETE GENERALE et CREDIT AGRICOLE devraient subir aussi de nouveaux dégagements.

DEUTSCHE BANK : la valeur n'arrive pas à s'arracher de ses plus bas historiques.

SOCIETE GENERALE : biseau sous la MM150.

CREDIT AGRICOLE : encore plus faible avec une oblique baissière redoutable.

 

Le secteur ASSURANCE est dans la même situation. La reprise observée sur le support majeur prend l'allure d'un drapeau, avec une force relative qui reste amorphe.

Au sein de ce secteur, AXA est en danger avec la formation d'un biseau.

 

CONCLUSION :

Depuis le Brexit, la hausse des marchés a été spectaculaire avec un +14% sur l'Euro Stoxx 50. Mais le retour en disgrâce la semaine dernière du secteur bancaire européen fait craindre l'apparition d'un épisode correctif violent. En effet, des figures d'accélération baissière apparaissent sur les secteurs financiers, conjuguées à des comportements relatifs toujours faibles.

Le graphique du secteur bancaire augure d'une potentielle baisse de 13%. Mécaniquement, cela affecterait d'environ 5% les indices européens.

Cette baisse constituera une opportunité de repasser "long" pour le mois de septembre.

Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

20pierre 21/08/2016

Impression que vous vous faites bananer en ce moment, .....

Parthénon 21/08/2016

Bonjour 20pierre , les historiques de mes analyses sont disponibles, n'hésitez pas à les consulter.

Entre l'analyse du 12-07 intitulé "Peut-on-croire-a-un-rallye-estival" et vendredi soir, le S&P a grimpé de 2,2%, le CAC de 2,5%, l'indice des small&mid cap de 5,8%. Votre commentaire me paraît donc un peu sévère ;).

Peut-être est-il du au fait que je change d'avis par rapport à ma dernière analyse et là, effectivement, ce peut être un peu déroutant surtout si vous avez une approche fondamentale des marchés.

L'avenir est en perpétuel mouvement, il faut s'y adapter. La faiblesse des banques est un élément nouveau apparu la semaine dernière que je peux pas ignorer.


Patrick MARTIN 21/08/2016

??? Ce commentaire est à interpréter comment?

je trouve cette analyse du secteur bancaire extrêmement pertinente.

Brouxd 21/08/2016

Passionnant comme toujours, merci Parthenon 

Gaetan 22/08/2016

Merci pour ton analyse du marché Parthenon. 

20pierre,  les bananes c'est bon pour la santé, j'en mange tous les jours mon jardin est plein de bananiers j'habite au Cambodge. Parthenon fait toujours de bonnes analyses je le suis depuis x années. Pour ne pas te "bananer" il suffit de mettre des stops c'est pas plus compliqué que ça.

Si tu as une analyse différente tu peux la poster, ça nous intéresse aussi.

eptrad41 22/08/2016

 bonjour parthénon -

En phase sortie de l’œil du cyclone imminente ?? mais je place un point d'interrogation car le marché nous proméne !

Bonne journée

@ 20 pierre

Parthénon donne des avis chacun reste libre et même si le cac n'a pas super-formé il est resté très stable alors que d'autre ( moi le premier) pensait baisse importante -
Donc jugement un peu sévère je trouve aussi car au final il y a bien eu des superformances de certaines valeurs du cac

cordialement

Etienne 22/08/2016

Merci Parthenon pour ces superbes analyses.

Progresser c est confronter ses idées avec courtoisie ! 


jay BALNAVE 22/08/2016

Bonjour,

 

Merci pour cette analyse très pro. Et comme d'habitude: Les arguments sont là.

Coté fondamentale, tu dis que les autorités européennes devraient s'attaquer au problème. Je leur souhaite bonne chance ;)

360 milliards, rien que pour les banques Italiennes. Le cas Grec qui va revenir sur la table. Et d'autre surprise qui ne manqueront pas d'arriver (les élections entre autres). Faudra du TRES grand Draghi.

 La suite sera comme tes analyses : passionnant !

 

Parthénon 22/08/2016

Bonjour à toutes et tous et merci de vos (chaleureuses) réactions.

L'Europe rattrape un peu du retard accumulé la semaine dernière. Les financières superforment : elles vont revenir au milieu du biseau qui offrira un bon rendement/risque à la vente pour ceux qui sont convaincus par ces figures en biseau.