Le décompte Elliottiste semble clair

Parthénon 25
Le décompte Elliottiste semble clair

Bonjour, les indices ont repris plus de 10% sur leurs points bas mais d'un point de vue Elliottiste, cette reprise a l'allure d'une vague a. On parle alors de rebond correctif ou "technique".

Voici les décomptes sur le CAC et le DAX. Je ne suis pas un grand expert d'Elliott mais j'utilise cette méthode lorsqu'elle apparaît de manière claire en respectant les bases : vagues 2 retraçant fortement la 1, vague 3 la plus puissante, vague 5 créant des divergences sur les indicateurs avec la 3.

On notera les volumes réduits dans la remontée. Ceci indique plus un assèchement du courant vendeur qu'un réel engouement acheteur. De plus, de nombreux gaps horaires et journaliers sont présents dans la hausse. Lorsqu'il manque des barreaux à une échelle, le risque de revisiter brutalement les "gaps" est fort.

Notons que les EPCR du DAX sont à nouveau en position pour une baisse des prix.

 

Les indices américains présentent également cette configuration Elliottiste en a-b-c. La "b" est d'autant plus probable que le DJ Transportation est sous une résistance majeure après un rebond de 1000 points. Rappelons que le DJT a été précurseur (comme le RUSSEL 2000) du sommet du S&P500.

Passons au S&P500 justement. Il a testé vendredi un 50% de retracement, on fera donc attention à une entrée en vague b. Le MACD poursuit sa remontée, en rapport avec le décompte.

Le S&P est corrélé avec le pétrole depuis quelques semaines. Le Brent a testé une résistance très sensible vendredi : un repli est probable à court terme.

Enfin, le Nasdaq est raccord avec le S&P500.

 

CONCLUSION :

La semaine à venir devrait marquer l'entrée en vague "b" baissière" des indices. 4-5% de repli sont attendus (au minimum) sur le S&P, un peu plus en Europe.

Les décomptes montrent aussi qu'une dernière vague haussière (la "c") est attendue par la suite. Au terme de cette vague "c" (induite peut-être par des actions des banques centrales), le "bear market" reprendrait.

Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

Parthénon 29/02/2016

Bonjour,

@ Etienne : oui c'est possible.

@ Patrick : je n'ai pas compris votre question.

Gap baissier en Europe, potentiellement un îlot de retournement. Mais la séance est encore longue.

cn N 29/02/2016

bien vu

ok avec cette vue

 

merci Parthenon

eptrad41 29/02/2016

hello parthénon !


Je suis comme toi j'étudie et j'essaye de comprendre Elliot car il y a quand même des niveaux de retracement hyper précis et quand on sait sur quel type de vague on se trouve ça devient du bonheur en intraday -

Bonne journée

Parthénon 29/02/2016

Hello Eric, je reste "basique" dans mon approche d'Elliott. Il faut que je vois les vagues à l'oeil nu tout en respectant scrupuleusement les règles de base. Je me concentre sur l'horizon journalier.

Aujourd'hui, on peut parler d'euphorie vu les statistiques du jour. Les mauvaises nouvelles ont fait monter les indices, selon le principe désormais célèbre que les BC vont innonder le marché de liquidités.

Mais à mon avis, la psychologie va finir par s'inverser. Les QE ont des résultats plus de douteux et un jour le marché va finir va admettre l'impuissance des banques centrales.


R'man 29/02/2016

Merci Parthénon pour cette décompte Elliotiste!

Le Cac fait cavalier seul et fait de la résistance. rdv demain...

Parthénon 01/03/2016

Bonjour, oui, le très mauvais chiffre de l'inflation a boosté l'Europe. Il garantit un QE2 jeudi prochain. PMI à venir aujourd'hui : ils seront probablement médiocres comme partout. On regardera comment réagissent les indices.


Pascal TRICHET 01/03/2016

bonjour Damien

 

je ne suis pas trop éliotiste pour un sou non plus

mais sais tu si il y a une hypothès que la vague A que tu décris soit plus puissante que décrite et

donc que le marché aille  plus haut ?

Parthénon 01/03/2016

Hello Pascal, la A ne doit pas dépasser la 4. Donc invalidation à 4422.


david 01/03/2016

Bonour Parthénon, Pascal,

 

Parthénon ne pense tu pas du fait des bad news notamment dans  la zone euro ou on est entrée en déflation, le marché n'attends plus que le QE2 et que les marchés vont latéraliser jusqu'au jeudi 10, chaque baisse est racheté immédiatement et les us ne baisse plus.

Merci à toi.


Parthénon 01/03/2016

Hello David, oui c fort possible. Il faudrait vendre alors le QE2 qui est acquis.

La question est désormais : le décompte est-il invalidé ou sommes-nous dans la C avec une B assez courte ?


Etienne 01/03/2016

Bonsoir Parthenon, 

Invalidé ou pas, il faudra bien vendre le qe2 me semble t il.

Bonne soirée. 


david 01/03/2016

merci Parthénon,

à ce rythme le jeudi 10 on retourne à 5000 à raison de 100 pions par jour lol vu comment c'est parti quasi plus de conso 6% en 4 jours, hier on aurais pu croire avec le recul des US une baisse aujourd'hui rien de tout ça et bien au contraire les us ont repris le Nord plus rien ne semble les arreter. 


Parthénon 01/03/2016

A la lecture des graphes ce soir, il me semble clair que nous sommes en vague C et non A. La vague B a été courte !

On peut gagner 2 à 3% encore, ce qui éjectera tous les bears et pourrait même créer un pic d'optimisme.

Je shorterai le QE2 de la BCE, où devraient survenir les volumes de fin de vague.

 


Parthénon 01/03/2016

Voilà le graphique associé. La zone est vaste : disons que c'est l'aspect calendaire (jeudi prochain) qui déterminera le niveau de short.


Pascal TRICHET 02/03/2016

Les "C" peuvent elles être brèves aussi ?

dès lors pas aussi hautes qu'escomptées ?


Parthénon 02/03/2016

Nous sommes dans la 4 de C. Donc la fin est proche. Mais c'est la BCE qui va décider de la taille du feu d'artifice final. Logiquement, sur l'horizon horaire, on aura une divergence entre 3 et 5. Donc on aurait un sommet vers 4475 à la (grosse) louche.


Patrick COLARD 01/03/2016

Cette file est tres interessante. Je suis actuellemnt en vacances donc je ne pourrais pas joindre de graph. Je le fearai jeudi en rentrant . Cependant voici mon decompte. Il faut remonter un peu ds le tps pour le comprendre. En avril 2014 nous avons entamė une vague IV qui se terminerait le 12 fėvrier 2016 et se decompte de la facon suivante: vague A de fėvrier 2015 a fin aout. Vague B aout 2015 a novembre 2015 et C qui suit jusque fėvrier 2016. Cette vague IV se terminant entamme une V faite de  vagues,1,2,3,4,5. Vague 1 qui se termine le 22 /02, pour entammer une 2 qui se termine le 24. Dėbut d'une 3 dans laquelle nous sommes. Je n'ai pas le sous dėcompte (cacances obligent) mais on pourrait ětre dans la minor 3 de 3, peut etre tomber sur une 4 et depasser par une 5 les 4417/20. De tte facon qd on est elliottiste on suppose jusque rupture dun niveau plus haut ou plus bas qui indiquera si la vague actuelle, un fois rėalisee, permet soit d'envisager la suivante dans la droite ligne du plan soit entame une nouvelle phase que lon doit revoir par rapport a la precedente(retard, invalidation, recomptage, nouveau plan). Pour s'aider ici, Stochastique, MACD ou SMI sur des priodes differentes avec au mieux des fins de divergences. Jour, heure. Conclusion nous avons commencė une vague 1 de la grande vague V formė par les sous vagues 1 å 3 actuelles.

Bonne soiree a tous

A bientot avec mon graph.

eptrad41 04/03/2016

hello parthénon !! on aurait bien eu notre bouquet final a l'instant !!

a suivre

bonne soirée

Parthénon 04/03/2016

Les volatilités implicites sont très basses aux US et en Europe. On est sous de fortes résistances : Eurostoxx 50, Dax (je vais mettre les graphes dans la file trading). Il faut que Wall Street vende à présent les bons résultats de l'emploi.

Je regarde aussi le MIB, précurseur dans la baisse.


eptrad41 04/03/2016

pour moi baisse validée et proba gap de rupture lundi -

le décompte est hyper propre en ut courtes le top est fait

bien sur inv sur nouveau plus haut mais j'y crois pas trop


Parthénon 04/03/2016

Les VI s'effondrent ; elles sortent même par le bas des bollingers sur le CAC et l'AEX. C'est l'ultra-optimisme. Les volumes sont toujours faibles. Mais où sont les vendeurs ?


david 04/03/2016

Bonsoir Parthénon,

Ils attendent px être des miracles pour jeudi qui n'en sera px etre rien va savoir on verra bien, l'ultra optimiste alors que tous les chiffres de la zones euro mauvais, bad news, good news mais combien de temps cela peut-il durer, revenons un peux à la réalité. En plus on le sais très bien que l'injection de liquidité ne va pas ds l'économie réel, mais pluo^t à la spculation pour avoir encore plus de profit au détriment des salaries de tout horizon qui travail dure pour boucler les fin de mois. AMHA si nous sommes à l'aube d'une nouvelle crise financiere elle sera encore plus déstructrice que 2008.  Quand on voit tout le systéme actuel on marche sur la tête.

Quel est ton ?