L’aversion au risque est proche de ses plus hauts historiques

Jérôme Boumengel 0
L’aversion au risque est proche de ses plus hauts historiques

Sur la semaine, l’aversion au risque sur les actions a encore augmenté. Notre prime de risque calculée sur l’indice CAC40 est remontée à 8,6% contre 7,9% la semaine dernière. Cette hausse est liée à la baisse du CAC40 de -6%, tandis que l’Euribor à 12 mois et le bénéfice prévisionnel du CAC40 sont restés stables. Signalons que la prime de risque n’est plus qu’à quelques fractions de points de ses plus hauts niveaux historiques situés à 9% et atteints par deux fois en novembre 2008 et en janvier 2009.

Concernant l’indice CAC40, si la tendance de fonds reste baissière à moyen terme (3 mois), nous pensons qu’à court terme (2 à 3 semaines), ce n’est plus le moment de vendre et qu’il faut être contrarien. Nous conserverons le tracker Lyxor LevCAC40 (code LVC) acheté le 15 août dernier, pour un objectif à 3522 points.

© Tendance – Tous droits réservés.

graphique prime de risque

 

Commentaires

Soyez le premier à réagir !


Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.