La théorie de DOW

Pascal TRICHET 7
La théorie de DOW

Cet article est un article de vulgarisation ; les investisseurs et traders confirmés peuvent passer leur chemin.

Charles Dow est un des premiers analystes techniques qui vécut au XIXème siècle. Il a créé entre autres choses le Wall Street Journal. Il incarna les débuts de l'analyse technique en occident sachant que la méthode des bougies japonaises a été créée au Japon au XVIIème siècle.

En 1884, il créa le 1er indice boursier connu composé de neuf sociétés de chemin de fer et de deux sociétés  industrielles. En 1887, il mit en avant que deux indices séparés représentait mieux l'économie et créa deux indices  séparés : 12 actions industrielles et 20 actions ferroviaires. En 1928 Le DOW JONES tel que nous le connaissons prend  forme avec 30 valeurs. C'est NELSON, qui après la mort de Dow en 1902 inventa le concept de la théorie de DOW. 

Venons y !

La théorie de Dow se décompose en 6 postulats de base :

  • Les indices intègrent tout
  • Le marché a 3 tendances
  • Les tendances majeures ont 3 phases
  • Les indices doivent se confirmer entre eux
  • Les volumes doivent confirmer la tendance
  • Une tendance est active jusqu’aux signaux fermes de retournement

1) Les indices intègrent tout, veut dire les marchés ont assimilé le passé et le présent et le matérialisent dans les cours  actuels.

2) Ensuite DOW définissait une tendance ascendante comme une succession de plus hauts toujours plus hauts (et  plus  bas adjacents aussi) et définissait une tendance baissière comme une succession de plus bas de plus en plus bas  accompagnés eux aussi de plus hauts adjacents de plus en plus bas aussi. Exemple :

 

 Exemple de tendance baissière plus hauts de plus en plus bas et plus bas aussi (cliquer pour agrandir)

 

 

3) Puis DOW définissait une grande tendance en 3 parties (2ème  postulat):

  • Primaire : une année ou plusieurs
  • Secondaire : de 3 semaines à 3 ans
  • Mineure  : moins de  3 semaines

 

4) Et il affirmait ensuite que les tendances majeures ont 3 phases (3ème postulat)

  • Accumulation
  • Participation du public
  • Distribution

Il y a à ce niveau des analogies possibles avec la théorie des vagues d'Elliott. Le trader débutant doit essayer de bien  avoir en tête le schéma accumulation ou distribution pour identifier la poursuite d'un mouvement ou son épuisement.

exemple :

 Accumulation (cliquer pour agrandir)

 

 

 

Distribution (cliquer pour agrandir)

 

exemple d'accumulation et de distribution : Rester long et couper  (cliquer pour agrandir)

 

5) Par le 4ème postulat (les  indices doivent confirmer entre eux), DOW réfère à ses deux indices de base (industriel  et  ferroviaire) en expliquant qu'ils devaient confirmer en même temps un signal de baisse ou de hausse.

 

6)  5ème postulat  : Il  considérait , certes, avec une moindre importance les volumes comme un indicateur important:  les volumes doivent augmenter dans la direction de la tendance majeure. Pour simplifier, dans une tendance haussière  majeure, les volumes vont plutôt augmenter lorsque les prix montent et légèrement diminuer lorsque les prix  retombent.

 

7) Enfin, et  le lecteur débutant cherchera à avoir une attention toute particulière au 6ème et dernier postulat car il est  d'une grande aide pour couper ses  postions ou au contraire les maintenir, voire les pyramider. C'est  en  tout  cas,  à  titre  personnel, du jour où j'ai compris ce dernier point que ma rentabilité a littéralement explosé pour atteindre des  niveaux forts appréciables.

Points bas et points successifs de plus en plus haut définissent un schéma à la hausse et le trader doit maintenir ses  positions longues.

Points hauts et points bas successifs de plus en plus bas définissent un schéma à la baisse et l'investisseur doit  maintenir ses positions courtes (à la vente)

Pour une hausse, ceci est valable est jusqu'à dernier niveau plus bas précédent franchi à la baisse. Mais un schéma vaut mieux qu'un long discours :

 

 

Fin d'une tendance haussière (cliquer pour agrandir)

 

J'insiste sur ce dernier postulat en affirmant qu'il est source de grande compréhension du marché et qu'il peut aider à  pousser ses gains BIEN LOIN !!

 

Quant aux techniques de pyramidage, elles s'appuient sur une augmentation de l'exposition au retour des points  précédents intéressants (le dernier plus haut par exemple dans une tendance haussière)

 

Retrouvez moi si vous en avez la possibilité au salon ACTIONARIA à PARIS lors de la conférence que j'anime samedi 23 novembre à 12H45 sur le thème "les meilleurs outils pour débuter sur le forex".

A bientôt,

www.pascaltrichettrading.com

Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

olivier 13/11/2013
Coincidence ou pas mais j'applique ce dernier point depuis peu et j'ai l'impression que c'est le principe de base que je n'appliquait pas en préférant donner la priorité aux indicateurs qui doivent en fait arriver en 2ème voire 3ème plan. Pour le moment j'ai épuré mes graphes en enlevant tout indicateur, et ça fonctionne mieux qu'avant et pourtant c'est très basique, principe tellement basique qu'il est négligé et oublié au profit de choses plus compliquées
mestra 13/11/2013

C'est toujours sympa de se remémorer les bases.

 

Merci

Pascal TRICHET 13/11/2013

En effet , avec ce dernier postulat vous pouvez potentiellement en arriver à ne lire que les prix.....

Parthénon 15/11/2013

Bel article, merci Pascal. Et com plein de bon sens d'Olivier.

Pascal TRICHET 15/11/2013

C'est un plaisir de partager cette connaissance avec tous les lecteurs de ce site. Depuis que je connais cette théorie, combien de fois ai je maintenu mes positions sur nouveau plus haut dans une tendance haussière ou au contraire sur plus bas dans une tendance baissière. Combien de fois aussi par exemple ai je résisté à ne pas acheter sur nouveau plus bas au moment même où on imagine faire les meilleures affaires..... Et puis cette théorie permet aussi de conforter les techniques de pyramidage...je vais essayer de me donner le temps de faire un article de vulgarisation aussi la dessus en rapport avec cela. A bientôt.

argent 16/11/2013

Il me semble qu'il est important de ne pas oublier que dans la théorie de DOW seuls les prix de clôture doivent être pris en compte. Ce qui est déterminant quant on fait référence aux 'plus hauts' et 'plus bas', ainsi que sur l'analyse de l'évolution de la tendance majeure.

D'autre part la théorie de DOW n'a aucune utilité sur les tendances intermédiaires tout en restant déterminante pour le trading directionnel, même si on admet le principe des 'retards' sur la mise en place du signal de tendance majeure. 

 

Pascal TRICHET 16/11/2013

Il est exact que mes exemples graphiques ne sont pas pris sur des tendances intermédiaires mais c'était pour illustrer le propos.

Bon w.e.