La prédiction s'accomplit: la MM273 a coupé la MM64 !

Patrice SAINT-MEZARD 2
La prédiction s'accomplit: la MM273 a coupé la MM64 !

La prédiction s'accomplit: la MM273 a coupé la MM64 !

Je posais la question en août dans mon article "La MM 273 et la MM 64 du CAC 40 prédiraient-elles l’avenir ?",  la coupure le 10/10 de ces deux Moyennes Mobiles (MM) sur le CAC 40 a donné le signal de la baisse brutale de l'indice, la prédiction s'est accomplie !

La chute a commencé avec l'intersection de ces deux paramètres boursiers qui semblent en effet fournir une indication fiable de l'avenir. La MM273 coupe à la hausse la MM64  en entrée de crise et la coupe de nouveau à la baisse en sortie de crise. 

Nous apportons une restriction dans la mesure où les indices américains, en général d'après ce que nous avons pu contater, voient la coupure des deux MM se faire en retard à l'entrée par rapport au CAC 40 et en avance à la sortie... Or les deux MM bien que convergentes  sont encore très distantes actuellement  sur le S&P 500, le Nasdaq et le Dow Jones  30. Iront-elles jusqu'à la coupure entretenant ainsi le mouvement  en Europe? Nous le sauront bientôt, à suivre donc.

 

Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

Fabrice de Tendance 16/10/2014

Bonjour Patrice 

du coup la stratégie ISR recommande du BX4? Ou faut il en sortir maintenant que l'objectif des 3800 a été touché en séance? 

Rappel : 3.789,11 points, soit son niveau le plus bas depuis début juillet 2013!

 

Que faire ? 

 

Fabrice

Patrice SAINT-MEZARD 16/10/2014

Bonjour Fabrice,

Prendre le train en marche est toujours risqué...l'idéal aurait été d'acheter du bx4 le 1er octobre, mais à cette date les indicateurs se retournaient à la hausse, malgré la convergence des MM64 et MM273.

Ensuite nous avons eu plusieurs séances à forte amplitude, en portes de saloon, tendance haussière une partie de la journée pour passer fortement baissière en fin de journée et inversement, prenant à contre pied les indicateurs tendanciels. N'oublions pas non plus le décalage réactif entre l'indice français et les US, nous sommes le plus souvent des suiveurs.

Comme le dit le dicton boursier: "on ne rattrappe pes un couteau qui tombe". Face à cette incertitude je suis sorti du marché la semaine dernière, dans l'attente d'un repositionnement.