La parité euro/dollar : le rebond est de nature technique

Jérôme Boumengel 0
La parité euro/dollar : le rebond est de nature technique

Selon les derniers chiffres du Chicago Mercantile Exchange, le consensus haussier des spéculateurs sur la parité euro/dollar est remonté à 35%, un plus haut depuis le début de l’année, alors qu’il se situait à 66% au printemps 2011, époque où la monnaie unique tentait de s’approcher du seuil de 1,50$. 15 mois plus tard, l’euro ne s’échange plus qu’autour de 1,24$ après avoir frôlé au mois de juillet le seuil de 1,20$. Pour mémoire, je rappellerai que la valeur intrinsèque de la parité euro/dollar, mesurée à partir de la théorie de la parité des pouvoirs d’achat, est estimée par le consensus des économistes à 1,15$.

L’analyse graphique de la parité euro/dollar indique clairement que la monnaie unique s’inscrit dans une tendance baissière depuis l’été 2011. Toutefois, à court terme, l’euro oppose une certaine résistance à la baisse. Il faut dire qu’au mois de juin dernier, le niveau des positions spéculatives à la vente avaient atteint un record historique et représentaient près de 7 fois les positions à l’achat sur le marché à terme de Chicago. Depuis, le solde des positions spéculatives s’est résorbé pour revenir à - 140 000 lots, soit un ratio de 4,4. Ce rachat de positions shorts pourrait encore se poursuivre, tant l’euro apparaît encore survendu. Il n’est pas déraisonnable d’envisager une remontée jusqu’à 1,265$ avant une reprise de la dynamique baissière.


Commentaires

Soyez le premier à réagir !


Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.