La Bourse de Madrid sur le fil du rasoir

Jérôme Boumengel 0
La Bourse de Madrid sur le fil du rasoir

Dans son rapport trimestriel, la Banque centrale d'Espagne a confirmé mardi « la prolongation de la dynamique de contraction de la production au cours du premier trimestre 2012 ». Le produit intérieur brut (PIB) a diminué pour la deuxième fois consécutive, après une baisse de 0,3% au dernier trimestre 2011. Autrement dit, le pays est retourné en récession, deux ans après en être sorti.

Ce repli de l'économie est dû notamment à une baisse de la consommation des ménages, qui a reculé en janvier et février jusqu'aux niveaux de 2010. Avec comme conséquence, des destructions d'emploi qui s'accélèrent : le chômage a augmenté de 9,6% en un an, un pourcentage supérieur de 0,9 point à celui observé lors du trimestre antérieur.
Avec un nouveau gouvernement arrivé au pouvoir en décembre dernier, et qui s'est fixé l’objectif de réduire le déficit public à 5,3% du PIB cette année, la conjoncture économique de l’Espagne ne semble pas prête de s’améliorer rapidement.

Sur les marchés financiers, les investisseurs n’ont pas attendu l’annonce officielle pour prendre leur distance avec la Bourse de Madrid. L’Ibex 35 a ouvert ce matin à nouveau dans le rouge, après 5 séances consécutives de baisse. Graphiquement, le rebond amorcé début mars sur le support des 8125 points a fait long feu. La rechute du marché, dans des volumes élevés, fait craindre une nouvelle vague de baisse. La rupture des 8125 points ouvrirait alors la voie d’un retour de l’indice sur les 7600 points.



Commentaires

Soyez le premier à réagir !


Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.