L’indice Dow Jones peut-il encore continuer à monter ?

Jérôme Boumengel 12
L’indice Dow Jones peut-il encore continuer à monter ?

La publication des résultats du deuxième trimestre 2016 a permis à l’indice Dow Jones d’atteindre un sommet historique à 18 636 points et d’afficher une progression de près de 6% depuis le début de l’année. Avec près de 80% des sociétés cotées sur le Nyse ayant publié des résultats trimestriels supérieurs au consensus des analystes financiers (sources Facset), les investisseurs ont été rassurés sur la santé des entreprises américaines.


Les prévisions de bénéfices continuent de se redresser :

Pour 2016, le consensus des analystes anticipe une stabilité de la croissance des bénéfices de l’indice par rapport à ceux de 2015. Pour 2017, la progression attendue par rapport à 2016 est de l’ordre de 13,4%. Après avoir chuté à partir du troisième trimestre 2015, notre indice des bénéfices prévisionnels à 12 mois, calculé sur les 30 valeurs du Dow Jones, s’est retourné à la hausse à partir du mois de juin dernier. Ce redressement s’accompagne également d’un momentum qui a repris de la vigueur, apportant ainsi une certaine solidité à la dynamique des révisions de bénéfices.

 

 

La valorisation de l’indice Dow Jones n’est pas excessive :

Mesurée à l’aune de son PER prospectif, la valorisation de l’indice Dow Jones n’est pas excessive. Le marché paye en moyenne 16x les bénéfices à 12 mois des actions de l’indice. Certes, c’est un niveau supérieur à la moyenne historique qui se situe à 15,5x, mais le Price Eraning Ratio est encore clairement au-dessous du seuil critique des 16,8x qui constitue le niveau à partir duquel on peut considérer la valorisation de l’indice comme étant excessive, une configuration qui s’était produite pour la dernière fois au cours du premier trimestre 2015. A titre de simulation, en se basant sur un PER à 17, et toutes choses égales quant aux prévisions de bénéfices, l’indice peut encore progresser de 6% avant de le considérer comme étant surévalué.




Une tendance haussière toujours intacte :

Sur le plan technique, l’indice Dow Jones a renoué avec une tendance haussière depuis avril dernier, date à laquelle il a franchi une résistance baissière, mettant ainsi fin à plusieurs mois de consolidation. Dans la mesure où l’Obvgram reste positif, la pression acheteuse est toujours dominante. Par ailleurs, l’Obvgram ne montrant pas une situation de surachat, cela permet d’envisager une poursuite de la hausse. Les projections graphiques permettent de déterminer une cible à 19 700 points.

 

 

© Copyright Jérôme Boumengel  -  Pour toute reproduction ou toute citation, le nom de l’auteur et la source devront être mentionnés.

Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

MAKFRA 31/08/2016

Bonjour Mr BOUMENGEL,

 

vous dites que les résultats publiés sont supérieurs au consensus, mais quelle est la progression des résultas qui en est ressortie?

Merci par avance.

Jérôme Boumengel 31/08/2016

Bonjour Mr MAKFRA,

Je ne possède pas les chiffres pour l'ensemble du Nyse, mais uniquement pour les valeurs du SP500.

Surprises comprises dans l'intervalle [0% ; 5%] = 37% des sociétés du SP500.

Surprises comprises dans l'intervalle ]5% ; 20%] = 32% des sociétés du SP500.

 

Bien à vous.


Kriss 31/08/2016

En grande majorité, les résultats sont en baisse trimestres après trimestres mais sonts supérieurs au consensus.

C'est donc facile de dire qu'on a fait mieux que prévu mais pour autant on a fait moins bien que le trimestre  précedent.

Je reste prudent à CT et n'achète pas à ces niveaux.

 


MAKFRA 31/08/2016

Merci Mr BOUMENGEL mais KRISS a répondu à ma question. Je suis d'accord avec KRISS: marché de BANQUES CENTRALES et non de fondamentaux.

Jérôme Boumengel 31/08/2016

Alors là Messieurs, je ne suis pas du tout d'accord avec vous.

Au second trimestre, les profits des entreprises américaines (hors secteur financier) ont atteint 1626 milliards de $, contre 1550 au premier trimestre 2016.

C'est une augmentation de +4,9% qui met ainsi fin à 3 trimestres consécutifs de baisse.

Bien à vous.


MAKFRA 31/08/2016

Mr BOUMENGEL, pourquoi enlever le secteur financier? Il représente une part faible dans le PIB américain?

Bien à vous

Jérôme Boumengel 31/08/2016

Les chiffres sont calculés de cette manière par la Fed.

 

 

 

 


Jérôme Boumengel 31/08/2016

Je veux dire qu'ils sont publiés par la Fed de cette manière.


MAKFRA 31/08/2016

Mr BOUMENGEL, les résultats attendus par le consensus pour le deuxième trimestre 2016 étaient de -4.4% alors que la réalité est ressortie à -1.6%. C'est vrai que le consensus a été battu! Bravo mais cela reste en perte, cinquième trimestre d'affilée.

Bien à vous

eptrad41 31/08/2016

Bjr jérome

beau débat et je pense que quelque part tout le monde a raison c'est juste la façon de voir les choses qui différe -
C'est comme le chômage juste la façon de compter qui change et hop moins de chômeurs -
Pour le dow jones il est clair que 2015 était sous 2013 et 2014 -- Et pour 2016 pour l'instant même si le consensus revoit à nouveau a la hausse on est obligé de constater que malgré tout on sera si tout va bien sur les niveaux de 2015 guere plus alors au final à 3 ans ils sont bien en baisse -
Mais le marché regarde à demain et 2017 est en gros attendu sur les niveaux de 2014 sauf que l'indice est 5000 pions au-dessus de 2014 .

Perso PER Calculé a 17.72 a ma derniére mise a jour et je le revois samedi -

Pour moi méme si les benefs sont un poil en dessous ils sont plus que corrects donc pas de crack envisagé mais une remise a niveau me parait necessaire -

http://media.wix.com/ugd/802f89_fd1c1ea90fd94a4db386558d56997c53.pdf

Bonne journée

 

 

 

Jérôme Boumengel 31/08/2016

Bonjour Eric,

Oui, il peut y avoir une différence entre les résultats publiés par l'ensemble des sociétés américaines (y compris celles qui ne sont pas cotées en Bourse et hors secteur financier) et les seules sociétés du DJI ou du SP500.Il peut y avoir également une différence selon que l'on pondère ou non les bénéfices ou que l'on utilise la médiane plutôt que la moyenne, selon les fournisseurs de données, etc... L'essentiel c'est de rester cohérent et d'utiliser toujours la même méthode.

J'ai regardé le lien que tu as indiqué et j'ai trouvé une petite erreur qui peut expliquer une partie de la différence entre ton PER et le mien. AT&T n'est plus dans le DJI depuis le 25 mars 2015 ; elle a été remplacée par APPLE qui affiche l'un des PER les plus faibles des composantes de l'indice.

Bien à toi.


eptrad41 01/09/2016

bjr

ok effectivement

sur chevreux apple pour eux c'est le nasdaq-

US0378331005 - AAPL Place Nasdaq ACTION/COM.STOCK Actualiser mais tu as raison je vais corriger merci http://www.boursorama.com/bourse/actions/inter_az.phtml?PAYS=1&BI=$INDU