L’Euro retrouve la faveur des investisseurs

Jérôme Boumengel 0
L’Euro retrouve la faveur des investisseurs

C’est paradoxal, mais alors qu’une poursuite de la baisse de l’euro sur sa valeur théorique face au dollar (1,15$) serait une solution pour que les pays membres retrouvent un peu plus de compétitivité économique par le biais de leurs exportations, la monnaie unique est en train de reprendre le chemin de la hausse. Il faut croire que le marché a ses raisons que la raison ignore.

Dans ma dernière analyse sur la parité euro/dollar (le rebond est de nature technique), j’indiquais que l’euro pouvait remonter jusqu’à 1,265$ avant une reprise de la dynamique baissière. L’objectif a presque été atteint, mais je dois avouer que je ne suis plus aussi baissier qu’auparavant. Sur le Chicago Mercantile Exchange, la Bourse de référence où se traitent les contrats à terme sur la parité euro/dollar, le sentiment des spéculateurs est encore largement baissier sur la monnaie unique, ce qui maintient la devise européenne dans une configuration toujours survendue.

Même si le consensus haussier remonte depuis le début de l’année, il n’y a actuellement que 39% des spéculateurs qui parient sur une hausse de l’euro et les positions spéculatives à la vente représentent encore plus de 3 fois les positions acheteuses. La poursuite de la hausse de l’euro pourrait donc être entretenue par des rachats de positions vendeuses, ce  qui permettrait à l’euro de remonter sur le seuil de 1,30$.


Commentaires

Soyez le premier à réagir !


Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.