L'appétit pour le risque grandit encore

Parthénon 116
L'appétit pour le risque grandit encore

Bonjour, les indices boursiers ont traversé assez sereinement les récentes incertitudes politiques. Cette capacité graphique à résister aux mauvaises nouvelles est un incontestable signe de force.

Ce constat est renforcé par une batterie de graphiques qui confirme que non seulement l'appétit pour le risque ne se réduit pas, mais il augmente. Etat des lieux en cinq points.

1) LES TECHNOS PARADENT :

Les valeurs technologiques constituent un bon baromètre de l'état de nos économies, car très consommatrices de trésorerie nécessaire à l'investissement en recherche et en équipements industriels.

Un indice en Allemagne est dédié à ce secteur, il s'agit du TECHNOLOGY ALL SHARE, regroupant toutes les entreprises à contenu technologique non classées dans le DAX. Voici le graphique :

Tout comme le DAX, il évolue en territoire vierge. Notez que l'écart se creuse depuis plusieurs semaines, signe d'une augmentation de l'appétit pour le risque.

Aux Etats-Unis, les indices technologiques Nasdaqs accélèrent également à court terme leur progression face au S&P500, comme en témoigne le graphique suivant :

 

2) SMALL IS BEAUTIFUL :

Dans le graphique ci-dessus, j'ai également glissé le RUSSEL 2000, indice US des small & mid cap, dont vous pouvez observer l'excellente tenue. Naturellement, plus les investisseurs se tournent vers ce segment de marché, plus ils sont enclins à prendre des risques, du fait d'une liquidité réduite.

En Europe et en France aussi, plus les indices s'élargissent et s'ouvrent aux small&mid caps, plus la performance et la pente de progression sont élevées :

 

3) LE SECTEUR BANCAIRE TOUJOURS EN RESILIENCE :

Epicentre de la crise, le DJ EUROSTOXX BANK poursuit son parcours haussier, soutenu par une force relative en reprise :

La surperformance du secteur bancaire se fait toujours au détriment des secteurs défensifs, FOOD&BEVERAGE et HEALTH CARE :

Aux Etats-Unis, la tendance haussière du secteur financier devrait prochainement se réactiver au contact de la MM150 :

 

4) L'EUROPE DU SUD EN POINTE :

Les incertitudes politiques de ces derniers jours ont profité en priorité aux indices de l'Europe du Sud (MIB, IBEX et PSI) qui ont aussitôt inscrit un nouveau sommet annuel. DAX, CAC et S&P500 sont restés en retrait.

 

5) L'EURO ET L'OR, TRAJECTOIRES OPPOSEES :

L'Euro et l'Or sont deux outils de mesure emblématiques de l'appétit pour le risque.

L'Euro/Dollar semble construire un changement de tendance progressif à la hausse si l'on s'en réfère à la théorie de DOW :

L'OR reste englué dans une évidente tendance baissière symbolisée par la MM150. A long terme, on ne peut exclure un retour sur le support majeur à 1068$ :

 

CONCLUSION :

Les indices boursiers profitent toujours des mêmes ingrédients : banques centrales ultra-accomodantes et protectrices, macro-économie médiocre et consensus peu enthousiaste. L'analyse de marché dévoile un appétit pour le risque toujours aussi fort, signe d'un bull market sain.

Dans cette optique, tous les replis constituent selon moi des opportunités d'achat pour le court et moyen terme. Ma conviction demeure forte que 2013 sera un bon cru, autour de +25%.

Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

R'man 23/10/2013

VCAC au plancher à 14. Oui la corection est proche

cn N 24/10/2013

l'AAII montre que les bears sont absents et que l'appétit pour le risque devient fort (trop ?)

 

cn N 24/10/2013

l'AAII montre que les bears sont absents et que l'appétit pour le risque devient fort (trop ?)

 

Parthénon 24/10/2013

Bonjour, nouveauté dans la séance d'hier, pour la première fois depuis le 30 septembre, les actifs "à risque" ont subi des dégagements : MIB, IBEX, BANQUES. Parallèlement, le DAX, indice refuge, reprend la tête en Europe. Nous avons probablement là les premisses d'un futur retournement de CT.

Mais il manque à mon avis un top marginal, déclenchant des divergences baissières sur RSI, pour entrer en correction de CT. En effet, les derniers top de marché (dont celui du 15 aout) ont démarré avec des divergences baissières sur les indicateurs.

Lors de ce futur top marginal, nous aurions les Vix au plancher en Europe et aux US, ce qui confirmerait le fort risque de retournement CT.

A moyen terme, je reste haussier jusqu'à la fin de l'année.

CAC 60 minutes : petit gap horaire d'ouverture mal placé. Je mise plutôt sur un comblement avant hausse pour réaliser un nouveau sommet marginal.

DAX 60 minutes : est redevenu très fort en Europe.

 

etienne 24/10/2013
Hello! Avez vous vu le aaii sentiment invest? On est proche de l euphorie...non? Attendre la réunion de la fed next week et shorter? Bonne soirée!
Parthénon 25/10/2013

C'est juste Etienne. Mais le AAII n'a pas donné de signal fiable depuis des mois. Les deux dernières observations AAII bear de l'anne à - de 20% ont donné de faux signaux.

Je pense que les volatilités implicites couplées à l'analyse chartiste nous donneront un meilleur timing.


Parthénon 25/10/2013

Bonjour, le marché diggère les très nombreuses parutions de résultats, mais sans volalitilté excessive, hormis sur les indices qui ont beaucoup monté comme l'IBEX et le MIB.

Je reste dans l'idée qu'il nous manque un nouveau plus haut marginal pour déclencher un vrai mouvement correctif, comme ce fut le cas pour les précédents sommets.

N'hésitez pas à aller sur la file de trading. Les signaux sont intéressants avec les résultats.

CAC 60 minutes : gap baissier daily. A combler. Peut-etre la formation d'un biseau.

DAX 60 minutes : des gaps mais tendance qui reste fermement haussière.

 

Red 25/10/2013

Bonjour tout le monde,

Le cac a quand même beacoup de mal a progressé ces deux derniers jours, l'évolution des US n'est pas dutout répliquée tant dis que le dax refait un plus haut historique, je revois à la baisse ma cible pour shorter (431X) quitte à construire un straddle si ça file vers le nord.

Cordialement.