INDICES : signal de consolidation baissière, recherche d'un point d'entrée long

Parthénon 2
INDICES : signal de consolidation baissière, recherche d'un point d'entrée long

Bonjour,

Après 8 séances de consolidation à plat, les indices européens dévoilent ce matin un signal baissier à court terme sous la forme d'un gap descendant. Ce trou de cotation rompt les obliques montantes sur le CAC et le DAX : un signal de retracement est lancé. 

Ce signal est à court terme : il ne remet pas en cause les dynamiques haussières de fond qui devraient porter le DAX vers 7000 et le CAC vers 3600.

 

 

Sur le Nasdasq, indice leader, la situation est un peu contrastée. Le canal n'est pas rompu mais la hausse de la volatilité observée hier  sous la forme d'un avalement baissier augure également d'une consolidation à venir.

 

 

CONCLUSION :

Les indices semblent entrer dans une phase corrective. Un point d'entrée long sera recherché dans l'optique de rejoindre à horizon 1-2 mois les points de départ du krach de l'été 2011. 

CAC : en mode observation, recherche d'un support offrant un bon rendement/risque.

Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

Sébastien 16/02/2012
Vous ne pensez pas que la baisse devrait se poursuivre ? La bourse est censée anticiper l'économie... Les chiffres économiques ne sont pas bons et le moral des Français est au plus bas. La Grèce va faire défaut et très certainement sortir de l'Europe... je ne peux pas croire que tout est dans les cours... qu'en pensez vous ? Si nous subissions en France ce que vivent les Grecs, le gouvernement aurait déjà changé depuis belle lurette.
Parthénon 16/02/2012
Bonjour Sébastien, la bourse n'est pas seulement le reflet du fondamental. Elle est influencée par d'autres facteurs comme le 1) consensus et 2) les politiques des banques centrales. Or, 1) un récent sondage des échos a montré que jamais les particuliers n'avaient été aussi négatifs sur la bourse en 20 ans : d'un point de vue contrarien, c'est bull. Et 2) la BCE déverse des tonnes d'argent dans les circuits, argent qui se retrouve autant sur les marchés que dans l'économie réelle. Cordialement.