INDICES : longue inertie haussière attendue avant reverse

Parthénon 60
INDICES : longue inertie haussière attendue avant reverse

Bonjour, depuis ma dernière analyse "retour de l'aversion au risque", une légère détente des taux des indices périphériques MIB, IBEX et PSI a permis au marché de s'installer dans une douce torpeur estivale. Au niveau des cours, cela se traduit par une inertie haussière (lente montée sans volatilité ni volumes), dont il est bien difficile de prévoir le terme. Cette inertie peut être évaluée en jours voire en semaines avant qu'un franc cycle correctif s'installe.

Car, en effet, si le court terme ne recèle plus de danger, tout n'est pas tout rose au pays de Ben Bernanke et de Mario Draghi à moyen terme. Comme le montre les graphiques suivants :

 

ETATS-UNIS :

Plusieurs éléments sont à retenir dans le graphe du S&P500 combiné à celui de la VIX :

- La VIX revient sur son plancher historique à 10,5. A l'automne 2007, le dernier test de ce support avait coïncidé avec un top majeur de marché.

- le MACD weekly a testé son sommet historique. Je serai particulièrement attentif à l'apparition d'une potentielle et redoutable divergence baissière.

- le surachat s'apprécie aussi par rapport à l'éloignement de la MM optimisée à 80 semaines. Les bâtonnets bleus mesurant l'écart entre les prix et la MM montrent que nous entrons en zone de surchauffe.

 

 

EUROPE :

Ce continent, berceau de la crise de la dette, reste crucial de part le risque systémique qu'il génère.

Performances comparées : retour sur le graphe de la dernière analyse. La résilience observée à court terme (dans le rectangle) sur les indices périphériques et le secteur bancaire ne remet pas en cause la divergence de fond entre les actifs refuges et risqués. L'aversion pour le risque reste réelle sur le moyen/long terme.

D'autant que la tendance de fond reste baissière sur l'IBEX. Le test de l'oblique devrait ainsi relancer la spirale descendante.

 

Constat identique sur le MIB avec un test redoutée de la MM optimisée à 165 semaines. Le léger rebond de la force relative (ici, face au CAC, indice médian en Europe) n'est pas de nature à remettre en cause la dynamique de fond baissière.

Parallèlement, l'indice DJ EUROSTOXX BANKS devrait tester son oblique sur les prix et la force relative :

Tandis que le DAX devrait rejoindre peu ou prou son sommet annuel (et historique) et le Put-Call ratio son creux vers 0.52. Le danger reviendra à cet instant précis.

 

CONCLUSION :

Un léger retour de l'appétit pour le risque (IBEX, MIB et BANQUES sont en surperformance depuis le 17 juillet) a permis d'écarter tout risque baissier à court terme. Une inertie haussière semble en mesure de se développer dans les jours voire semaines à venir, le temps qu'une redoutable combinaison baissière se manifeste :

- test des obliques/MM sur IBEX/MIB/BANQUES.

- test des sommets annuels sur CAC et DAX.

- test des supports majeurs sur les indicateurs de sentiments (VIX, EPCR).

- surachat historique sur le S&P500 avec mise en surveillance du MACD weekly.

Ces facteurs techniques baissiers seront à surveiller dans les jours et semaines à venir. Dans cette attente, la lente hausse semble en mesure de se prolonger, avec une prédilection pour le stock-picking en cette période de publications de résultats.

Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

Parthénon 05/08/2013

Salut Eric, ok avec toi, encore quelques jours d'inertie haussière et on devrait corriger, les volatilités implicites sont trop basses.

En attendant, il y a de belles affaires à faire en stock picking. C'est là qu'il faut être à mon avis, pas sur les indices (du moins pas encore).

 

vdan 05/08/2013

Bonjour Eric

> alors la question que je me pause c'est pourquoi il les retire ?? leur réponses la totalité a été vendue et pour un produit infini je trouve que cette réponse est zarbi

Il ne faut pas s'étonner de ce genre de situation. Produit infini n'implique pas offre infinie, et il est tout à fait normal qu'un émetteur ait une offre limitée. Quand elle est épuisée, c'est un cas de "bid-only".

eptrad41 05/08/2013

Bonjour vdan

aprés 2 ou 3 ans je comprendrais mais sauf erreur le sh15z date de seulement quelques mois d'ou ma surprise

de plus si la totalité est mise sur le marché il leur suffit de se positionner au rachat ce qu'il ne font pas non plus

de temps en temps malgré touti ils sont placés mais ce ne n'est pas systématique et c'est facile a voir il suffit de regarder le carnet d'ordre

bon ce n'est qu'une petite remarque et j'"ai trouvé cela bizarre alors si il est prévu une quantité bien déterminée pas grand chose a dire

 

bonne journée

eptrad41 05/08/2013

parthénon

attention " corriger " je n'en suis plus trés sur je penche pour une légere conso pas plus et par contre le s&p pour moi sousperformera

d'ou mes choix

Parthénon 05/08/2013

Statistiquement, avec la Vol du S&P500 et du CAC proche de ses bas annuels, on entre dans une phase où jouer long va contre les probas. Donc je sors progressivement de tous mes longs (actions) corrélés au CAC, sachant que la reverse des indices est toujours délicate à trouver. 1 jour ou 1 semaine, je ne sais pas trop.

Je reviendrai à l'achat plus bas.


etienne 05/08/2013
Hello parthenon et eric! Vos objectifs de baisse seraient ils vers 3880 pour le cac ou bien plus bas? Merci!
eptrad41 05/08/2013

perso je n'ose plus trop annoncer des objectifs baissier les contre pieds sont trop fréquent

un appui permetrait de se replacer c'est le but mais pour y arriver il faudra que les us reculent et le cac le couteau sur la gorge sera coincé obligé d'aller chercher un appui

alors mma7 ou 20 ?  la 7 sera a 4015 en gros demain et imaginer plus bas pour l'instant ce n'est pas évident

alors on attend et comme le dit parthénon se placer a la hausse a ce stade va a l'envers des probabilité je dirais meme que cela  devient suicidaire on peut s'attendre a un dérapage a tout moment et dans cette option tout dépendra de la vitesse de cette baisse

3915 ? 3871 ?? pas facile de dire en tout cas il faudra visiblement se placer a la hausse a la prochaine conso si elle a lieu

Parthénon 05/08/2013

La hausse a été bien construite, sans trop de gap et avec des arrêts fréquents de plusieurs jours. Une multitude de supports se sont formés sur le CAC : 4000, 3965, 3890... Restera à trouver le bon.


Parthénon 06/08/2013

Bonjour, l'inertie se poursuit.

CAC 60 minutes : test des plus hauts annuels.

DAX 60 minutes :