INDICES : le vieux continent tient-il sa revanche ?

Parthénon 132
INDICES : le vieux continent tient-il sa revanche ?

Bonjour, le phénomène n'aura échappé à personne : l'Europe est devenue étanche depuis début août au mouvement de consolidation entamé outre-atlantique. Cette décorrélation est associée à un large mouvement d'appétit pour le risque qui se traduit en Europe par une surperformance de l'Europe du Sud (MIB, IBEX, PSI) parallèlement à une sous-performance de l'indice allemand, le DAX.

Voilà plus d'un mois que j'analyse les forces relatives entre et au sein des zones géographiques US et Europe et force est de constater que des mouvements majeurs sont en marche qui pourraient bouleverser l'ordre établi.

Dans l'analyse du 17 juillet 2013 "retour de l'aversion au risque", je m'inquiétais de la sous-performance au premier semestre 2013 des banques et de l'Europe du Sud, celle-là même qui nous avait conduit à la forte chute de l'été 2011.

Puis, dans l'analyse du 23 juillet 2013 "longue inertie haussière attendue avant reverse", j'observais en Europe une éclaircie sous forme d'un inversement du mouvement des forces relatives à partir du 17-18 juillet. 

Aujourd'hui, l'éclaircie s'est transformée en anticyclone : avons-nous ce qui pourrait ressembler à une modification majeure du paysage boursier ? A savoir une revanche de l'Europe sur les US ?

Pour répondre à cette question, mesurons les deux facteurs techniques nouveaux apparus ces dernières semaines : "l'appétit pour le risque" et la "rotation sectorielle".

1) L'appétit pour le risque :

Rejetons un oeil au graphique qui m'a servi de fil rouge pendant l'été à savoir celui des indices mondiaux en comportement relatif :

Depuis le 17-18 juillet, le découplage est presque parfait entre Europe et EU et, même au sein de l'Europe, entre Europe du Sud et DAX. C'est comme si tous les stratégistes du monde entier s'étaient entendus pour re-allouer leurs actifs au même moment vers les indices à risque. Assez étonnant car, en règle générale, les changements de direction des forces relatives sont moins brutales que ça.

Il va falloir s'assurer de la pérennité des mouvements en cours et, pour cela, rien de tel que l'étude des prix.

Commençons par le S&P500 :

Nous avons sur l'indice américain une divergence baissière de MACD. Cette divergence est redoutable car placée en surachat sous les plus hauts historiques de l'indicateur. Je rappelle qu'une divergence indique un ralentissement du cycle haussier, très souvent préambule à une phase de repli. Ce repli peut prendre une forme de consolidation ou de correction, vers 1557-1520.

Conséquence : probable poursuite de la consolidation dans les semaines à venir du S&P500.

 

EUROPE : le SUD en plein rally.

IBEX (Espagne) : assurément le retournement de tendance le plus remarquable avec le franchissement d'une oblique et l'activation d'une "tête et épaules" inversée.

Cliquez sur le graphique pour l'agrandir.

MIB (Italie) : pas encore de signal mais un rebond très dynamique sur le support majeur.

PSI (Portugal) : d'un point de vue de la psychologie de marché, la démission du ministre des finances a déclenché un rallye haussier !

BANQUES EUROPEENNES (DJ EUROSTOXX BANK) : l'hypothèse du biseau évoquée dans la précédente analyse est désormais validée par les prix et la force relative.

Conséquence : poursuite de la surperformance des actifs risqués à court et moyen terme. Surveiller les points de contrôle constitués par les résistances.

2) la rotation sectorielle :

Le mouvement de surperformance des actifs à risques ne pourrait encore constituer qu'un simple rebond technique au lieu d'un mouvement de fond comme envisagé. Pour démêler le faux du vrai, regardons à la loupe les indices sectoriels en Europe et notamment les indices en difficulté depuis plusieurs mois. Et ô surprise, il y a du changement.

DJ EUROSTOXX BASIC (ressources de base) : très en difficulté depuis plusieurs mois, l'indice sectoriel a réussi à inverser prix et force relative sur son support majeur à 148. La sortie du triangle est validée par le haut : direction la résistance à 218 à moyen terme.

Et pour cause, les matières premières (hormis l'or) ré-enclenchent un mouvement haussier de fond à l'image du pétrole et du cuivre.

Agonisant depuis de longues semaines, le cuivre a déclenché récemment un mouvement impulsif haussier. Exactement comme pour le secteur bancaire, l'hypothèse d'un biseau fait désormais surface !

DJ EUROSTOXX TELECOM : le boulet de la côte en Europe a profité d'un support formé sur 220 points pour franchir une oblique. C'est la première éclaircie graphique depuis des mois, à l'image d'ORANGE dont j'avais mentionné le retournement de tendance dans la file trading.

Conséquence : les secteurs en tendance haussière ont légèrement consolidé mais le relais a été pris par des secteurs anciennement faibles qui basculent à leur tour en tendance haussière. L'intégralité de la côte va ainsi se retrouver dans un cycle ascendant, pérennisant le mouvement haussier de fond en Europe.

 

CONCLUSION :

Les US vont probablement continuer à consolider dans les semaines à venir, sous l'effet d'une redoutable divergence de MACD weekly apparue en territoire suracheté.

L'Europe est en mesure de poursuivre son cycle de performance, grâce à une habile rotation sectorielle, et de surperformance, à la faveur de signaux graphiques favorables sur les indices à risque.

En conséquence, je préconise de mettre à profit tout repli des indices européens pour acheter, dans l'optique d'une poursuite du découplage entre l'Europe et les US à moyen terme.

Voici comment pourrait se dérouler la fin de l'été :

Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

Parthénon 30/08/2013

Zoom sur l'Eurostoxx 50 en 10 minutes : là aussi, ca ressemble à un biseau. 2771 est la ligne de cou de la tête et épaules.

Jean COLAS 30/08/2013

Bonjour,

peut-on dire que les volumes confirment ce biseau?

Parthénon 30/08/2013

Bonjour, je dirais que les volumes sont une donnée plus pertinente sur les actions que sur les indices. Sur les actions, ils peuvent décupler, et du coup, l'analyse volumique a du sens. Sur les indices, ils varient de +/-50% max la plupart du temps, donc moins de pertinence.


Parthénon 02/09/2013

Bonjour,

Baisse de vendredi effacée à l'ouverture. En ID 60 minutes, on peut se poser la question : double-creux ou simple pull-back sur les résistances ? Je n'ai pas la réponse. Je penche plutôt pour une poursuite dans les jours à venir d'une consolidation erratique.

EUROSTOXX 60 minutes : 2773, niveau crucial (ligne de cou ETE)?

CAC 60 minutes : 4012 à surveiller.

DAX 60 minutes : entre 8216 et le bas de canal. Fouilli.

 

Parthénon 02/09/2013

Eurostoxx 60 minutes : attention, test de la ligne de cou sur le point d'inflexion de 10 heures. Surement en ID un petit short à tenter avec stop court.

Parthénon 03/09/2013

Bonjour, ca ressemble ce matin furieusement à un pull-back sur les résistances (cad que nous devrions repartir à la baisse). J'ai mis sur les graphes les MM optimisées à 100 heures : elle confirment que les niveaux testés ce matin sont très forts.

CAC 60 minutes :

DAX 60 minutes :

EUROSTOXX 60 minutes : sous la ligne de cou de ETE.

Parthénon 04/09/2013

Boujour, la toute fin de séance hier soir a validé inextremis les résistances en Europe, résistances qui nécessitaient un rejet pour être validées. Aujourd'hui doit être LA séance de baisse.

CAC 60 minutes :

DAX 60 minutes :

EUROSTOXX 60 minutes :

 

 

 

Roger LATOUILLE 04/09/2013

bonjour Parthénon

ça ne semble plus vouloir baisser à court terme sans news macro je conserve mon short AF au cas où et shorterai une autre valeur en cas de fort rebond des marchés.

Je viens d'observer régulièrement ces derniers jours un participant nommé Yanou76 dans ton concours c'est vraiment hyper voyant qu'il fait ses trades avec un autre compte. Sur des petites valeurs c'est facile. 

Parthénon 04/09/2013

Salut Roger, remarquable ton trade sur AF, bravo, c'était LA valeur à shorter.

Oui belle réaction aujourd'hui, les supports ont tenus.

Concernant Yanou, c'est effectivement très troublant. ZB va enquêter, cela me semble sûr.


Roger LATOUILLE 04/09/2013

je suis moi même surpris de la faiblesse extrême du titre j'ai pris le train en marche et quelque fois ça marche.

pour votre bonhomme chez Zonebourse inutile d'enqueter on voit tous ses trades en temps reel il gagne a tous les coups sur des trades de quelques minutes.


Roger LATOUILLE 04/09/2013

en tous cas tous le matos pour enqueter est public je crois je vois tout l'historique de ses trades dans la fiche de son pseudo.


Parthénon 04/09/2013

Ca y est, ZB et la communauté s'occupent de son cas. A mon avis, il passe pas la semaine ;).


WALD 04/09/2013

Bonsoir Parthénon,

Peux-tu me donner un lien pointant vers cette polémique sur ZB.

Merci.


Parthénon 04/09/2013