INDICES : le temps de la moisson est -probablement- arrivé

Parthénon 46
INDICES : le temps de la moisson est -probablement- arrivé

Bonjour,

Depuis la mi-novembre 2012, les indices ont grossi d'environ 15% et il semble désormais temps de "moissonner" les gains.

Si je m'en réfère au décompte du S&P500 qui me sert de repère depuis de longues semaines, le top des 5 vagues de hausses se profile pour cette semaine. Pour rappel, un décompte Elliottiste se constitue de 8 vagues : 1-2-3-4-5 et A-B-C.

 

Et voici à nouveau le décompte du S&P500 : cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Notez l'étonnante similitude des vagues depuis le V Bottom de décembre 2012. Pas de panique toutefois : si la similitude est respectée, la mois d'avril construira une zone plafond sous la forme d'un double sommet, avant une correction plus sèche en mai (la fameuse "C").

Le déclencheur de la fin de cette vague 5 serait l'inscription d'un nouveau plus haut historique marginal sur le S&P, en lien avec un test du support historique de la VIX à 10/10,5% : pour information, le dernier test en 2007 de ce support coïncida avec la fin du bull market entamé en mars 2003 ayant vu le doublement du S&P500.

 

En Europe, la situation est assez identique avec le DAX, qui va tenter, exactement comme le S&P500, de tester voire de dépasser ses plus haut historiques inscrits en 2007 et 2000. Notez la présence de nombreux gaps. Lorsqu'il manque plusieurs barreaux à une échelle, la re-descente s'annonce difficile...

 

Sur le CAC, je misais sur le ralliement 4000 points, en rapport avec une surperformance de l'Europe face aux US grâce à la baisse de l'Euro mais ce scénario ne s'est pas produit. Il faudra donc probablement se contenter de 3900 points :

Et pour cause, les indices européens risquent d'être handicapés par leur secteur bancaire qui lance des signaux d'alarme. Voici le DJ STOXX BANK 600 : celui ci bloque sur la résistance de la crise de la dette à 180,5 et son comportement relatif a reculé ces dernières semaines. De mauvaise augure.

 

CONCLUSION :

Si le décompte du S&P500 continue de s'avérer aussi juste, les indices devraient inscrire cette semaine le top de ce premier semestre. Les résistances sur le S&P500 et le DAX sont en effet colossales car déjà testées en 2000 et 2007. Notons également deux éléments précurseurs : aux US, le DJ TRANSPORTATION a réalisé son objectif (cf. précédente analyse : "DAX et S&P500 aspirés par leurs plus hauts historiques") et en Europe, le secteur bancaire élargi bute sur sa résistance de la crise de la dette.

Les signaux de vente apparaîtraient sous deux formes : une reprise de volatilité (comme pour la séance du 4 février) ou bien un dernier rally haussier avec volumes, qui signalerait l'arrivée des retardataires et la chute de la VIX sur son support à 10%.

Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

Hamlet 25/03/2013

Bonjour à tous,

 

J'ai modifié un peu mon scénario dès la clôture des US vendredi soir et j'aurais dû le faire ici également. Mea culpa.

 

En résumé: comme le dit Parthenon ci-dessus, nous sommes déjà en phase baissière sur le CAC depuis le 15 mars et une hausse à 3840/50 max 3854 ne remet pas en cause ce scénario. la baisse n'est que reportée de quelques jours.

 

En revanche j'ai de nouveaux objectifs sur les indices US qui reste en tendance haussière pour le moment:

 

DJIA à 14720/40

S&P à 1580/84

 

Avant début de la baisse je pense. Les objectifs en bas sont ambitieux:

 

3450 (+/-20 pts) sur le CAC.

13200/300 sur le DJIA.

1420/25 sur le S&P. 

 

Timing: 2 mois environ.

 

Pas le temps de mettre un graph car à la bourre ce matin. Désolé :-) 

 

 

Cordialement.

Parthénon 25/03/2013

Bonjour Anas, effectivement, ce démarrage de vague A-B-C est très erratique. C'est le propre des vagues A : elles sont très difficiles à trader (perso, je m'abstiens) et la désynchronisation US/Europe ajoute à la difficulté. On pourrait avoir quelques semaines compliquées où la A et B nous joueraient de vilains tours. Je commence d'ailleurs à le percevoir d'un point de vue chartiste : les supports sont à réajuster constamment.

C'est le bon moment pour prendre un peu de recul. En attendant la C en Mai.


Hamlet 25/03/2013

Quelqu'un peut-il m'expliquer comment je peux faire un copier/coller, ça m'éviterait de tout retaper.

 

merci ;-) 

Parthénon 25/03/2013

Il n'y a pas de difficultés spécifiquespour le copier/coller Anas, le mieux étant de se servir du menu contextuel avec le clic droit de la souris.

Ou bien avec le clavier Control C puis Control V.

Le site peut éventuellement te demander une "autorisation pour l'accès" pour le collage. Dans ce cas, tu réponds oui.


Hamlet 25/03/2013

Ok merci Parthenon.

 

Ca ne marche pas avec la souris mais ça marche avec le clavier. 


Parthénon 25/03/2013

Rebond faible du secteur bancaire... Pas de bonne augure.

Hamlet 25/03/2013

Les 3836 sur lesquels on bloque correspondent à l'oblique baissière long terme (2011). Il y a 15 jours elle passait par 3850.

 

Cependant, rien n'interdit de la dépasser en intraday et même en journalier. Mais il ne faut clôturer au dessus en hebdo pour ne pas invalider notre scénario baissier à venir. 

Parthénon 25/03/2013

Une petite image Anas ?


Hamlet 25/03/2013

Voici:

 

Dès le 5 mars j'avais donné comme objectif 3880 sur le CAC sans clôture hebdo au dessus de 3850  car ce niveau est la confluence de l'oblique baissière long terme (2011) et l'oblique haussière la plus récente. Pour la dépasser il faudrait un réel changement fondamental, ou un afflux de quelques dizaines de milliards d'argent frais de la part des assureurs. Ce qui n'est pas le cas.

 

 

 

Parthénon 25/03/2013

Ok merci Anas. Personnellement, je n'utilise pas ce type d'oblique que je considère comme non fiable à cause du faible nombre d'impacts et de l'absence de rythme.

Je prépare une analyse pour demain : le comportement relatif des secteurs est intéressant. Il nous confirme bien l'entrée en vague A en Europe.

 


Hamlet 25/03/2013

Mince. J'ai écrit un message mais il est parti dans le vide. Je vais essayer de le retaper mais les US vont ouvrir.

 

Il me faut encore quelques jours pour maîtiser le postage ici ;-) 

Hamlet 25/03/2013

Je disais:

 

Bien évidemment parthenon, il ne faut pas compter prendre de l'avance avec une oblique ou une figure chartiste... mais observer tout et n'importe quoi et faire un recoupement.

 

Ce matin par exemple, il fallait bien remarquer que toutes les valeurs ne rebondissent pas et que certaines ont ouvert à +3% pour les reperdre immédiatement.

 

C'est toujours les mêmes valeurs qui sont utilisées pour atteindre des objectifs à la hausse (l'Oréal, Sanofi et quelques-unes selon le news flow)

 

J'attends ton anayse de demain avec impatience :-)