INDICES : évaluation des risques à court et moyen terme

Parthénon 9
INDICES : évaluation des risques à court et moyen terme

Bonjour, depuis l'été et la dévaluation du Yuan, les marchés traversent une période plus volatile, alimentée par des banques centrales semblant perdre leur fameuse "forward guidance".

Il faut dire aussi que les chiffres macro-économiques sont de plus en plus difficiles à comprendre, comme en témoigne une croissance chinoise à 6,9% avec une inflation seulement à 1,6% et une consommation d'électricité annualisée à -0,2%.

Tout ça semble peu crédible, tout autant qu'une croissance américaine trimestrielle à 3,9%, un taux de chômage à 5,5% et des taux toujours à 0 ! En clair, il y a les chiffres et la réalité et ceux-ci diffèrent grandement.

La réalité sur laquelle tout le monde s'accorde est la déflation généralisée des économies développées et émergentes, ce qui laisse espérer toujours plus d'argent dans le circuit de la part des BC, alimentant mécaniquement les bulles boursières.

Les gérants sont comblés mais la cartouchière des BC se vide, et mise à part augmenter encore les QE, les leviers pour lutter contre la spirale déflationniste se réduisent. Le jour où tout aura été tenté en vain, le château de carte s'effondrera. Car on ne peut éternellement bafouer les lois économiques (comme prêter quasi-gratuitement de l'argent à des pays surendettés) sans en payer un jour le prix.

La question reste celle du timing. Jusqu'à quand les marchés garderont-ils la confiance des BC ? Tout pourrait être prétexte à un basculement de la psychologie, comme un QE de trop à une déclaration moins "market friendly"...

Regardons les graphiques pour tenter de décrypter une amorce de timing.

1) l'indice directeur mondial, le S&P500, a cassé son canal descendant de long terme. On surveillera la zone 2045-2070 comme potentielle zone de reverse.


2) l'appétit pour le risque d'enfuit aux US : le RUSSEL 2000, indice des small cap, sous-performe largement depuis plusieurs mois. Ce n'est pas le signe d'un marché sain.


3) le DJ TRANSPORTATION diverge aussi depuis de nombreux mois : c'est un indicateur avancé d'une croissance qui ralentit.


4) la bulle des biotechs semblent achevée, comme en témoigne la rupture du trend haussier en place depuis 2011.


5) en Chine, la bulle n'est pas encore crevée. La cible théorique est un retour au point de départ, ce qui donnerait 2500 points.


6) au niveau des matières premières, qui mesurent assez correctement l'activité mondiale, BRENT et COPPER restent englués dans une tendance baissière de fond.


7) en Europe, les indices, bien que perfusés par un QE, sous-performent les US. Ils sont tous bloqués, à l'image de l'Eurostoxx 50, sous de puissantes résistances.

 

CONCLUSION : 

Suite au choc baissier de cet été, les tendances haussières ont été rompues partout sur la planète. Les marchés ont-ils pour autant basculé dans une dynamique baissière ou sont-ils seulement "flat" ?

Cela dépendra surtout du S&P500 et de son comportement au contact de la zone 2045/2070. Dans un contexte de fuite d'appétit pour le risque, de saisonnalité peu favorable et de VIX basse, un rejet impulsif serait dangereux.

Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

WALD 20/10/2015

Merci Parthénon pour cette analyse !

Brouxd 20/10/2015

Synthése remarquable sur le fond et la forme de la situation d'incertitude où nous nous trouvons, avec l'épée de Damoclès d'un plan d'action des BC qui s'épuise, faute de moyens.

Le système repose toujours sur la confiance mais le jour où celle-ci fuit, ce sera la débacle ou l'asservissement, le système cherchant par définition à se perpétuer plutôt qu'à reconnaitre sa faillite

Pas très réjouissant...

Bernard     

Kriss 20/10/2015

Très bon résumé de la situation actuelle. Partout, la même configuration chartiste.... Quand l'un décidera de lâcher, les autres suivront. Il n'y aura pas d'échappatoire....cash is king!

Kriss 20/10/2015

Mais nous aurons de belles opportunités d'achat pour e LT....


Jean COLAS 20/10/2015

Tout cela plaide pour un investissement dans les mines d'or, si pénalisées ces derniers temps.

Puis on bascule vers des fonds actions le temps voulu.

Le futur est beau!

Parthénon 21/10/2015

Bonjour et merci de vos réactions.

Le Japon fête son entrée officieuse en récession par une hausse de presque 2% selon le schéma classique : mauvais chiffre = relance du QE, qui atteint à ma connaissance 15% du PIB. Tout ça pour ça : déflation et récession.

Mais on surveillera aussi la baisse de 3% du Shanghai Index en 1 heure sous la résistance à 3580 points.

Je mettrai les graphiques dans la rubrique trading, vous pouvez réagir ici ou bien là-bas (en haut à droite sur la page d'acceuil).

R'man 22/10/2015

Merci Parthénon pour ce point.


jay BALNAVE 21/10/2015

Merci Parthenon.

 

Les graph sont en effet parlant. ça permet de prendre de la distance et de voir que  la tableau est môche.

Ceci retient toute mon attention : "comme un QE de trop", seul action qui pourrait ruiner la confiance sur laquelle tout repose.

Encore Merci.



 

R'man 02/11/2015

Nouvel article de Parthénon : Perspectives de fin d'année