INDICES EUROPEENS : scénario correctif ou catastrophe à moyen terme ?

Parthénon 49
INDICES EUROPEENS : scénario correctif ou catastrophe à moyen terme ?

Bonjour, la séance de ce lundi 25 mars laissera sans aucun doute des traces durables sur les graphiques. Le marché aurait pu saluer positivement la résolution de la crise chypriote : il a au contraire profité de la hausse matinale pour vendre massivement la nouvelle.

Deux facteurs techniques sont apparus : un yin majeur d'environ 3% en Europe (ouverture à +1.7, clôture à -1.2%) avec en prime des supports enfoncés ou des résistances confirmées sur les indices périphériques fragiles IBEX et MIB.

IBEX : rupture puissante du support à 8260. Le prochain soutien graphique 7895 devrait aimanter les prix dans les séances à venir (après un possible pull-back).

NB : cliquez sur les images pour les agrandir.

MIB : rejet puissant sous 16833. Cet indice est le plus faible de la zone Euro.

 

Si vous avez suivi mes dernières analyses, vous savez que le mouvement en cours est une vague A de correction, comme le décompte du S&P500 nous y préparait depuis une grosse semaine. Voici le rappel de ce décompte :

 

Reste que le comportement relatif de l'Europe face aux US est à nouveau préoccupant : le CAC a déjà perdu 4% sur ses sommets tandis que le S&P500 inscrivait un nouveau record annuel marginal ce lundi à l'ouverture.

Si l'Europe confirme son caractère leader dans la baisse, la question se pose d'une configuration en A-B-C corrective, c'est à dire retraçant simplement la hausse, ou bien particulièrement brutale, sous forme de krach.

Car, en effet, des figures chartistes en forme de wedge se forment sur les indices CAC et DAX, augurant d'un possible scénario catastrophe.

CAC : apparition d'une figure d'épuisement en biseau (en gris). Cette figure chartiste très bearish est-elle la bonne hypothèse graphique ? La profondeur de la vague a va nous donner un premier élément de réponse.

DAX : la même figure en biseau se dessine.

 

Du côté des secteurs, on observe une "fuite vers la qualité" au profit des compartiments défensifs. Sur le graphique ci-dessous, on constate que la vague 5 des indices s'est accompagnée d'une poussée des secteurs SANTE, ALIMENTATION, TELECOM et UTILITIES parallèlement à une baisse du secteur bancaire.

Et lorsque le secteur bancaire flanche...

 

Du côté de l'Euro/Dollar, la transformation de la MM150, pivot depuis plusieurs mois, en résistance, confirme le cycle baissier des indices européens :

 

CONCLUSION :

La vague A de baisse est en cours de développement en Europe et aux US et sa profondeur sera scrutée avec attention afin de trancher avec deux scénarios :

1- un scénario correctif augurant un retour de la hausse au second semestre.

2- ou bien un scénario de chute brutale en lien avec les biseaux formés. Cette baisse serait si traumatisante que les indices auraient bien du mal à remonter la pente.

Pour l'instant, je n'ai pas de préférence entre ces deux hypothèses graphiques : l'analyse des vagues a et b nous aidera à anticiper la puissance baissière de la vague c.

Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

Akuna 28/03/2013

;-) Anas. C est moins pour saper le moral que pour amener un esprit contrariant au débat, certains analystes ayant tendance a se laisser griser par un pattern qui fonctionne bien sur une période. On peut faire dire a peu pres tout ce qu on veut aux graphes, en restant dans les limites de ce qu enseigne l analyse, et justifier a l envie son sentiment de marché du moment. Je suis depuis longtemps le blog Parthénon Bourse, la justesse globale de ses analyses n est pour moi plus a démontrer, n étant d ailleurs pas totalement étrangere a la bonne tenue de mon portefeuille; c est dit. Mais résister a la pensée unique ne peut qu améliorer sa qualité d investisseur(se).

Hamlet 28/03/2013

@ Akuna,

 

Merci pour ton message.

La pensée unique depuis un moment c'est plutôt la hausse je crois ;-)

Je pense que le but n'est pas d'être contradicteur pour le fun, mais de publier des avis argumentés en étant responsable de ce qu'on écrit dans la mesure où c'est lu par des gens qu'on peut influencer.

 

Me concernant, et je ne doute pas que Parthenon en fait autant, je ne donne jamais mon avis en me basant sur 1,2 ou 3 éléments, mais sur des dizaines d'éléments recoupés.

 

Je suis nouveau ici mais ancien ailleurs et tout ce que je trouve depuis 15 jours abonde dans le sens d'une baisse prochainement et comme on le sait tous, personne n'est infaillible.

 

Cordialement,

 

Anas 

Hamlet 28/03/2013

@ Parthenon

 

Je compte faire une mise à jour ce week-end, du mensuel au 30mn, où tu sais.

Dis-moi, où je peux mettre ça sur Tendance. Ici, ou tu comptes faire une nouvelles analyse.

 

Bonne soirée et bon (long) week-end à tous :-) 

Parthénon 28/03/2013

@ Anas : je ne sais pas trop encore si je fais une nouvelle analyse ou pas. La question est : y-a-t-il des éléments nouveaux ? Certes, on a tenu les supports en Europe, surtout le secteur bancaire, mais n'est ce pas juste une pause pour mieux rechuter vu que les US ne sont pas encore entrés en vague A ? Je vais regarder tout ça et je te tiens au courant ;).

@ Akuna : je n'ai jamais suivi que mon propre avis ;). Il est rare que je sois convaincu par d'autres opinions car, comme Anas, je recoupe beaucoup d'éléments graphiques avant d'envisager un scénario privilégié. Et comme il y autant d'analyses que d'analystes (comme tu le dis justement : on peut faire dire ce que l'on veut aux graphes), je préfère m'en tenir à ma propre réflexion. Mais j'étudie tous les arguments avec beaucoup d'intérêt. Le tien ne m'incite à changer d'avis mais merci en tout cas.

A propos d'arguments, une petite anecdote : je me souviens d'un post sur mon ancien blog d'un contributeur qui m'avait transmis l'image de la UNE d'un journal allemand qui titrait sur la fin de la zone Euro. Nous étions en juillet 2012, j'étais short et cet argument m'avait beaucoup déstabilisé. Vous savez que les UNES des journaux sont de formidables indicateurs contrariens : ca n'a pas manqué, les marchés ont monté et j'ai été invalidé. Voilà un argument qui avait fait mouche.

Bon week end pascal à toutes et tous et merci de votre fidélité.

Vous êtes 1500 visiteurs uniques à lire les analyses que je produis. Et merci aussi à Jean-baptiste Sicard, le concepteur de Tendance.com, qui m'a permis ce saut technologique. Il s'investit et investit beaucoup dans ce site, pour votre plus grand plaisir je l'espère.


Hamlet 28/03/2013

Oui, il y a des éléments nouveaux. La fin du trimestre/mois/semaine méritent une mise à jour ;-)

 

En tout cas, préviens-moi par mail et porte-toi bien d'ici là.

 

A bientôt! 

Parthénon 29/03/2013

A propos de l'anecdote que je citais plus haut, extrait de l'article de CF : "Ces scores ont fait la 'une' de tous les journaux télévisés aux Etats Unis : pratiquement toutes les grandes chaînes ont couvert l'évènement, avec profusion de larges sourires et discours triomphalistes, quasi surréalistes puisque il est question d'une croissance de +3,5% fin 2013."

Si vous avez des exemples de "unes", je suis preneur.


 

Parthénon 02/04/2013

Bonjour, analyse à venir cette semaine.

Ce matin, poursuite du rebond des indices. Mais ca ressemble à une simple reprise technique vue la faiblesse des bancaires et des indices périphériques.

Alain B 02/04/2013

Des scéances comme celle d'aujourd'hui sément le trouble.

  

Parthénon 02/04/2013

Bonjour Alain, je ferai le point demain ou après demain. Bonne soirée.