Indice CAC40 : la prime de risque au plus haut depuis juin 2013

Jérôme Boumengel 0
Indice CAC40 : la prime de risque au plus haut depuis juin 2013

Comme je l’avais souligné le 13 décembre 2015 (Indice CAC40 : un potentiel de baisse à 4230 points), l’aversion au risque pour les actions a refait surface, progressant même fortement depuis le début de l’année.  

Sur les actions composant l’indice CAC40, la prime de risque a grimpé de 0,5 point et se situe actuellement à 7,4% ; il s’agit d’un niveau qui n’avait pas été revisité depuis juin 2013.

 

 

L’aversion au risque peut-elle continuer à grimper ?

Si l’on s’en tient uniquement à l’analyse de la prime de risque, la réponse est clairement positive. La vitesse à laquelle la prime augmente est encore modérée, tout en étant encore loin d’avoir atteint une zone extrême, comme celle atteinte fin 2011 lors de la crise grecque.

 

 

L’idée que l’aversion au risque dispose encore d’un potentiel de progression est également contenue dans la configuration de la force relative de l’indice CAC40 par rapport au prix des emprunts de l’Etat français. En sortant par le bas d’un canal ascendant, la force relative traduit un comportement de fuite vers la qualité.

Ce signal offre dans le même temps la perspective d’une phase de sous-performance des actions du CAC40 par rapport aux emprunts de l’Etat français. Mes calculs me permettent d’envisager un écart relatif de l’ordre de -15% au cours de 2016.

 

 

© Copyright Jérôme Boumengel  -  Pour toute reproduction ou toute citation, le nom de l’auteur et la source devront être mentionnés.

Commentaires

Soyez le premier à réagir !


Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.