Indice CAC 40 : perspective d’un retour sur les plus hauts annuels

Jérôme Boumengel 11
Indice CAC 40 : perspective d’un retour sur les plus hauts annuels

Sur le plan économique, la récente chute de l’euro constitue un ballon d’oxygène pour les entreprises européennes. Cette  dépréciation de l’euro, qui s’est accélérée après la baisse des taux de la BCE, devrait en effet permettre aux entreprises européennes de retrouver un avantage compétitif significatif.

La baisse de la monnaie européenne devrait se traduire, d’ici la fin de l’année, par un redressement des marges bénéficiaires des sociétés européennes. Rappelons qu’environ 50% des profits des entreprises de la zone euro sont réalisés en dehors de la région. Selon le consensus des économistes, une baisse de 10% du taux de change de l'euro se traduit par une hausse de 6% en moyenne des profits des entreprises de la zone euro. Or la devise européenne est tombée à un plus bas de quatorze mois contre la devise américaine après que la banque européenne ait abaissé son taux de refinancement à un nouveau point bas historique, de 0,15 à 0,05%.

Sur le plan technique, le rebond de l’indice CAC40 s’est accompagné d’un retour de la pression acheteuse. C’est ce qu’indique l’Obvgram qui est remonté à 39% contre un plus bas de 4% le 8 août dernier, tandis que dans le même temps, l’indice parisien a progressé de 7,5%.


Les mesures de stimulation monétaire de la Banque centrale européenne et la dépréciation sensible de l’euro qui en résulte, ont commencé à changer de manière positive le sentiment des investisseurs à l’égard des actions européennes et notamment françaises.

Dans ces conditions, je ne vois pas de raison profonde pour que l’indice CAC40 ne puisse pas remonter sur ses plus hauts annuels à 4600 points.




Copyright Jérôme Boumengel - Tous droits réservés.

Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

luc75009 24/09/2014

espérons!

Doni 24/09/2014
Bonsoir Jérôme. Ne penses tu pas qu'un appui soit inévitable (compte tenu du sur-achat historique des marchés US sur ce mois de Septembre) avant de repartir vers les sommets ? Merci pour ta réponse et bravo pour la qualité de tes interventions. Cdt.
Jérôme Boumengel 25/09/2014

Bonjour, je pense qu'on a fait le plus bas sur le CAC... la baisse de ces derniers jours ne traduit qu'une phase de consolidation dans une tendance redevenue haussière depuis le 15 août... je pense même que la hausse dépassera les 4600 points, pour atteindre les 4800...

Les actions américaines surachetées ? je ne pense pas que ce soit le cas :)


Doni 25/09/2014

Merci pour cette réponse et ce point de vue. Concernant le surachat US, je fais allusion aux indicateurs. A bientôt.


Doni 09/10/2014
Bonsoir Jérôme, nous sommes à 1 souffle des plus bas d.aout. Et à 1 encablure des plus bas annuel. Penses tu que ton analyse ci-dessus est toujours d.actualité. Merci
Emile LELIEVRE 24/09/2014

bonjour Jérome.

 

La baisse de l'€ favorise les entreprises Françaises qui exportent. C'est bien sûr ! Mais cela renchérit les importations, et, appauvrit les consommateurs , qui, eux n'achètent plus. D'autant que le crédit est mort. C'est du "donnant perdant".

Jérôme Boumengel 25/09/2014

bonjour Emile, pas entièrement d'accord dans la mesure où la baisse du prix des matières premières (en $) compense actuellement l'appréciation du dollar... par exemple, le prix de l'essence est stable depuis plusieurs mois... la baisse de l'euro peut également changer les habitudes des consommateurs, qui peuvent se tourner vers des produits français ou européens... après tout, on est pas obligé d'acheter chaque année le dernier iphone qui vient de sortir...


luc75009 24/09/2014

vivement les 7000 de 2000!

Jérôme Boumengel 25/09/2014

On les retrouvera... Plus rapidement que ce que la plupart des investisseurs anticipent...


eptrad41 25/09/2014

Bonjour Jérôme


Entièrement d'accord la baisse de l'euro était une des raisons qui m'ont fait repasser haussier .Au 1er trimestre je ne sais plus quelle société mais j'avais lu que l'euro trop fort avait plombé ses résultats de 200 millions ce n'est pas rien .
D'ailleurs le consensus des analystes en a visiblement tenu compte car les prévisions on fait un bond en avant .
Et  ça fait plaisir je commençais à me sentir bien seul à la hausse .
Sinon chez WALDATA il y a un indicateur de pression et en mensuel les haussiers ont la main .


Bonne journée

Jérôme Boumengel 25/09/2014

Alors maintenant on est deux !

;-)