Indice CAC 40 et capacité future d’épargne…

Jérôme Boumengel 7
Indice CAC 40 et capacité future d’épargne…

Il y a un chiffre qui est passé inaperçu, et qui pourtant est particulièrement important pour celui qui cherche à anticiper l’évolution de la Bourse de Paris, du moins pour une vision moyen terme. Il s’agit de l’opinion des ménages français sur leur capacité future d’épargne, une enquête réalisée une fois par mois par l’Insee.

Le chiffre est publié sous la forme d’un solde des opinions « amélioration » - « détérioration », à partir de la question suivante, posée à un échantillon de 2000 ménages :

Pensez-vous réussir à mettre de l'argent de côté au cours des douze prochains mois ?


Oui, certainement (+)

Oui, peut-être (+)

Non, probablement pas (-)

Non, certainement pas (-)


La dernière enquête montre que pour la première fois depuis mars 2002, le solde des réponses est ressorti positif. Le pourcentage des ménages envisageant de mettre de l’argent de côté au cours de l’année est supérieur à celui de ceux qui envisagent le contraire.

C’est de bon augure pour la Bourse de Paris, parce que si la majorité des ménages ont l’intention d’augmenter leur épargne, une partie de celle-ci devrait s’investir en actions, et donc soutenir la tendance haussière actuelle. C’est en tout cas ce que suggère l’étude de la corrélation entre l’historique de cette enquête et l’évolution de l’indice CAC40. A titre d’exemple, depuis novembre 2011, le solde est passé de -10 à +5, tandis que dans le même temps, l’indice CAC40 a progressé de plus de 40% !




©Copyright Jérôme Boumengel

Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

Pascal TRICHET 25/11/2013

Une analyse comme on a pas l'habitude d'en voir / Merci beaucoup.

milou 25/11/2013
pigeons en devenir ?
Jérôme Boumengel 25/11/2013

Merci Pascal...

Je suis en train d'en préparer toute une batterie... entre mes randos à cheval et mes cours de salsa :-)

 

Pascal TRICHET 25/11/2013

Merci Jérome

Moi, c'est plutôt le QI QONG, qui me fait le plus grand bien.

 

Je suis comme vous très favorable aux marchés européens.

Techniquement je l'avais identifié dès que le break out a été fait en septembre 2012 . (par rapport au début de la crise des sub primes)

 

Puis j'ai eu aussi une confirmation technique en octobre 2013 sur franchissement du niveau de Lehmans et du PH de 2011 :

 

Suis extrémement confiant pour les mois à venir.

Bonne soirée.

astic christophe 25/11/2013
juste une petite question de neophyte complet . pourquoi les indices anglais / allemand / Us ont rattrapé les niveaux d'avant 2008 et pas le CAC 40
Jérôme Boumengel 26/11/2013

Je pense que cela doit tenir à la composition sectorielle de ces indices, mais également au caractère plus risqué du marché français (différentiel de conjoncture économique moins favorable pour la France).

Je dois avouer que je ne me suis jamais penché sur le problème. Si quelqu'un peut nous éclairer, il est le bienvenu !

Pascal TRICHET 26/11/2013

L'économie anglaise se porte nettement mieux depuis les mesures budgétaires courageuses du gouvernement. Elle affiche une croissance sensiblement supérieure.

L'économie allemande se tient bien aussi mais surtout elle inclut dans son indice les dividendes alors que le cac non. je coirs du moins.

Quant aux US comparé à tout ceux là , ils ont eu aussi une croissance nettement supérieure qu'en Europe.

Voila j'espère que ces explications grossières sur les croissances des pays auront aidé.