Ichimoku Kezako Partie II

Cedric DAMESTOY 9
Ichimoku Kezako Partie II

PARTIE 2/ Interprétation : Les Règles de base

Voyons maintenant quelle utilité peut avoir cet indicateur. Toutes ces lignes n’ont pas la même importance. Je vais passer les différentes composantes de cet indicateur par ordre d’importance croissante.

A/ LE NUAGE

La première chose à regarder est la position des prix par rapport au nuage. Si les prix se trouvent au dessus du nuage la tendance de l’actif examiné est à la hausse, si les prix se trouvent sous le nuage la tendance est baissière.

Le nuage est un élément déterminant. Plus il est épais plus il constitue un support ou une résistance difficile à franchir. Plus il est maigre plus il sera facile aux prix de le transpercer.

Donc des prix au dessus d’un nuage ascendant et épais  se trouvent dans une tendance haussière forte. On privilégiera des positions longues sur l’actif sous jacent. Inversement des prix au dessous d’un nuage épais et descendant se trouvent dans une tendance baissière forte.

Si les prix se trouvent à l’intérieur du nuage nous nous trouvons en position neutre et il vaut mieux attendre une sortie par le haut ou le bas avant de prendre position.

B/ LA LAGGIN SPAN

Cette ligne ne vient que pour confirmer l’analyse faite des prix par rapport au nuage.

Pour que une tendance haussière soit validée, la laggin span doit se situer idéalement au dessus des prix et du nuage. Inversement pour une tendance baissière la LS doit se situer au dessous du nuage et des prix.

Que se passe t-il si les prix sont au dessus du nuage mais que la laggin span se situe encore dedans. Dans ce cas nous sommes en présence d’un signal faible et il est préférable d’attendre une validation par la LS ou alors on n’engagera qu’une partie de la position que l’on veut prendre. Attendre la confirmation de la laggin span peut souvent limiter les risques.

C/ LA KIJUN LINE ET LA TENKAN LINE

Un croisement de la tenkan line et de la kijun line donne un nouveau signal.

Si la tenkan line croise la kijun line à la hausse nous avons un signal positif. Inversement si la tenkan line croise la kijun line à la baisse nous avons un signal négatif.

Il faut aussi appréhender l’endroit où se situe ce croisement. Si les prix se situent au dessus du nuage et qu’un croisement haussier des deux lignes au dessus du nuage apparaît, cela constitue un signal d’achat fort. Si un croisement haussier des deux lignes apparaît sous le nuage et que les prix de l’actif se situent au dessus du  nuage, le signal est haussier mais moins puissant. On pourra acheter l’actif mais avec une exposition moindre.

Si les prix se situent au dessous du nuage et qu’un croisement baissier des deux lignes au dessous du nuage apparaît nous avons un signal de vente fort. Si le croisement à la baisse des deux lignes apparaît au dessus du nuage et que les prix se trouvent au dessous du nuage le signal est à la vente mais moins puissant. Une exposition moindre s’impose.

 

RESUME

Conditions d’un signal ACHETEUR:

FORT :

1-    1-Prix au dessus des nuages

2-    2-Laggin span au dessus des prix et du nuage

3-    3-Croisement à la hausse de la kijun par la tenkan line au dessus du nuage

FAIBLE

1-    Prix au dessus du nuage

2-    Laggin span au dessus des prix et du nuage

3-    Croisement à la hausse de la kijun par la tenkan au dessous du nuage

Conditions d’un signal VENDEUR :

FORT :

1-    Prix au dessous du nuage

2-    Laggin span au dessous des prix et du nuage

3-    Croisement à la baisse de la kijun par la tenkan au dessous du nuage

FAIBLE :

1-    1-Prix au dessous du nuage

2-    2-Laggin span au dessous du nuage

3-    3-Croisement à la baisse de la kijun par la tenkan au dessus du nuage

 

Conclusion :L’indicateur Ichimoku est une méthode complète car il nous indique non seulement des signaux de tendance mais aussi des points d’achat et de vente et enfin la force du signal ce qui permet d’ajuster une gestion des risques adéquate. Bien sûr il faut un peu de pratique avant de lire correctement un graphique Ichimoku. Il est généralement indiqué d’avoir une lecture sur plusieurs unités de temps mais je resterai ici dans une lecture simple. Nous verrons dans une 3eme partie comment on peut se servir en trading de cet indicateur.

Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

Patrick COLARD 02/06/2014

Bonjour,

vous nous avez écrit deux articles clairs présentant une analyse et des conclusions concernant Ichimoku. Pouvez vous nous dire sur quelles bases, ouvrages, tests ou autres vous avez pu vous forger cette opinion. Merci

Cedric DAMESTOY 02/06/2014

Je vous donnerai une liste d'ouvrages dans la 3eme partie à paraître en juin qui sera consacré au trading. Ces livres que j'ai sélectionné vous permettront d'aller plus loin que la présentation que j'ai voulu simplifiée de cette approche. Cette présentation en 3 parties est basée sur mon expérience d'utilisateur d'Ichimoku depuis quelques années. Elle est donc subjective tout en restant le plus fidèle possible aux bases de l'indicateur.

 

jeanroul 07/06/2014

Bonjour Cédric, très content de votre iniative de parler de l' ichimoku et d'  en donner qq explications, super.

Cedric DAMESTOY 08/06/2014

merçi !


Ben de Bourse Ensemble 09/06/2014
Salut Cédric, Merci pour ces deux très bons articles pour présenter Ichimoku! Je suppose que le premier livre en français sur Ichimoku, sorti en début d'année, fait partie de la liste des livres à dévoiler dans le prochain article ;-) Il s'intitule "Le trading avec Ichimoku – Une méthode pour gagner", de Karen Péloille.
J'en présente un résumé ici pour aller plus loin:
http://www.bourseensemble.com/le-trading-avec-ichimoku-une-methode-pour-gagner-12/

Ben

 

Cedric DAMESTOY 09/06/2014

Oui je connais bien Karen et en effet son livre fait parti de la liste.

Il existe plusieurs méthodes pour utiliser Ichimoku en trading, je vous presenterai une simplifiée dans la 3eme partie en fin de semaine avec une bibliographie. 


Ben de Bourse Ensemble 09/06/2014

Bingo!

 

J'ai hâte de voir la dernière partie ;-)

 

Ben

stephane008 11/07/2014

Excellent ! Aussi simple que clair : merci beaucoup !

cypressat 04/08/2016

Bonjour je suis Patrick Riguet allias cypressat

Vous écrivez :

La première chose à regarder est la position des prix par rapport au nuage. Si les prix se trouvent au dessus du nuage la tendance de l’actif examiné est à la hausse, si les prix se trouvent sous le nuage la tendance est baissière.

Ce n'est pas exact. Si les ou le nuage est à l'horizontale, il n'y a pas de tendance, le marché est donc en range. Dans ce cas on ne peut pas démontrer que les prix et chikou span sont au dessus du nuage la tendance est haussière et inversement.

En fait le nuage est bien un indicateur de tendance. Par conséquent le trader doit toujours regarder l'orientation du nuage et rien d'autre avant de commencer son analyse. Si le nuage est orienté à la hausse alors oui la tendance est haussière, si le nuage est orientée à la baisse, la tendance est biassière , si le nuage ou les nuages (après une série de twists) sont orientés à l'horizontale le marché est en range. Dans ce cas précis, le fait que les prix et chikou soit au dessus ou en dessous du nuage ne veut en aucun cas dire que c'est une tendance haussière ou baissière.