Hausse de la volatilité des bénéfices : un signal précurseur sur l’indice CAC40 ?

Jérôme Boumengel 0
Hausse de la volatilité des bénéfices : un signal précurseur sur l’indice CAC40 ?

Quand on parle de volatilité sur les marchés boursiers, on fait souvent référence à celle calculée sur le prix des actions ou des indices, mais jamais à celle calculée sur les bénéfices prévisionnels, et c’est bien dommage.

Alors pour combler cette lacune, faisons un rapide tour du côté de ce qui se passe au niveau de la volatilité des estimations du BNA 40. Par volatilité des estimations du BNA 40, j’entends l’écart-type annualisé du bénéfice prévisionnel à 12 mois de l’indice CAC40. Je calcule cet indice chaque semaine, en agrégeant les estimations de bénéfices des 40 valeurs du CAC40, issues de la base de données facSet.

 


La volatilité du bénéfice prévisionnel du CAC40 s’est tendue depuis quelques semaines, pour remonter à 4% contre 2% il y a deux mois. Elle se situe maintenant un peu au-dessus de sa moyenne de long terme. Cette augmentation témoigne, de la part des analystes financiers, d’une moins bonne visibilité sur les fondamentaux des sociétés du CAC40.

Cette augmentation devrait se répercuter sur la volatilité des cours de l’indice CAC40, et notamment sur la volatilité implicite calculée à partir du prix des options. Celle-ci se situait à 13,3% vendredi dernier, à un niveau historiquement faible.

Si la volatilité implicite se met à augmenter, ce sera très positif pour ceux qui détiennent des options de vente.

Commentaires

Soyez le premier à réagir !


Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.