Gardons l’œil sur l'inflation USA

Sovanna SEK 5
Gardons l’œil sur l'inflation USA

Les conflits géopolitiques et les difficultés financières de la banque portugaise, Banco Espirito Santo ont été des prétextes à une consolidation mineure sur les indices boursiers. De plus, le PIB USA au premier trimestre 2014 à -2,9 % (dernière révision) a semé le doute chez les zinzins mais ils se sont rassurés avec un argument ridicule en se disant que c'était lié à une anomalie climatique.

Par ailleurs, les zinzins occultent une statistique économique la plus importante à mes yeux qui est l'inflation aux USA. Du coté de la FED, il prend en compte les dépenses personnelles du ménage américain sans tenir compte de l'alimentation et l'énergie (2 % en mai 2014). Cela signifie que le ménage américain peut vivre en se passant de ses besoins quotidiens. Avec du bon sens, c'est une arnaque économique. En les prenant en compte, le taux annuel en mai 2014 a atteint 2,1 %, soit 10 points au-dessus de la cible des 2 % fixée par la FED. Ce qui peut augurer une possible hausse des taux d'intérêts avant la période prévue vers mi-2015.

Dans le cas où l'inflation au taux annuel dérape nettement à la hausse dans les mois à venir, il y a de fortes chances que les zinzins soient pris au dépourvus en prenant une grande partie de leurs bénéfices sur le marché actions en mode panique. D'une part, le consensus ne l'a pas prévu et d'autre part, Janet Yellen sera piègée par son propre jeu. Cela pourrait être un catalyseur négatif sur Wall Street avec un effet multiplicateur sur les indices européens.

Enfin, au Japon, l'inflation au taux annuel est actuellement de 3,7 %. Nous déduisons que les "Abenomics" sont sur le point d'euthanasier le pouvoir d'achat des Japonais. Quant à l'Europe, il faudra surveiller celle de l'Allemagne allergique aux politiques monétaires non conventionnelles.

Commentaires

Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.

Patrick A. 22/07/2014

Merci pour cette analyse !

maccac 22/07/2014

L'analyse de l'inflation est sujet soumis à de nombreuses controverses...

Je vous joins 1 lien à la lecture simple même en anglais pour décoder un peu les choses:

http://www.bloombergview.com/articles/2014-07-21/the-inflation-truther-crank-index

 

Vous pouvez aussi accéder à une feuille Excel ici: http://www.ritholtz.com/blog/wp-content/uploads/2014/07/Inflation-Food-at-home-FRED-.xls

L'inflation aux US est plus faible de nos jours qu'avant 2008. Ce sont les chiffres qui le disent. 

Pour la nourriture: +3% entre 2000 et 2008, 1.8% depuis 2008.

 

Si les salaires n'ont pas suivi la même pente, évidemment, l'inflation 'perçue' est sûrement différente.

Sovanna SEK 22/07/2014

Bonjour maccac,

Effectivement, l'inflation est tabou du coté des agents économiques (gouvernements, banques centrales). Aux USA, la méthode de calcul a changé 20 fois durant les dernières décennies.

Afin de connaître la tendance future de l'inflation réelle aux USA, il faudra surveiller le prix du baril WTI et les prix des matières agricoles.

Si l'inflation refait surface, l'or et l'argent seront les premiers bénéficaires.

Cdt.

 


Martin 23/07/2014
Bonjour! Si il y a une certitude, c'est que le taux d'Inflation va monter un jour ou l'autre. Par contre, présentement l'économie américaine ne repose pas sur des bases assez solides pour soutenir une forte hausse de l'inflation. Je pense que le taux d'inflation va demeurer dans la fourchette de 1-3% pour encore 10 ans au moins. Martin www.investir-a-la-bourse.com
Sovanna SEK 24/07/2014

Bonsoir Martin,

A ce jour, le consensus chez Wall Street se repose sur une stabilisation de l'inflation. Mais si tu regardes très en arrière, les preuves nous disent le contraire.

Par ailleurs, je suis en train de lire des documents, des articles et des livres sur la notion de l'inflation qui est mal expliquée de la part de nos agents économiques.

Cdt.