Faut-il acheter l’action Facebook ?

Jérôme Boumengel 0
Faut-il acheter l’action Facebook ?

C’est vendredi que Facebook fera ses débuts à Wall Street, après une offre publique de vente où les actions du célèbre réseau social devraient être cédées à un prix unitaire compris entre 34 et 38 dollars, soit une fourchette supérieure à celle qui avait été annoncée initialement (entre 28 et 35 dollars). La conséquence de ce relèvement aboutirait à une capitalisation boursière de Facebook comprise entre 93 et 104 milliards de dollars.

A titre de comparaison, je rappellerai qu’en 2004, lors de l’introduction en Bourse de Google, sa capitalisation boursière avait atteint 22 milliards de dollars. Je veux bien qu’entretemps il y ait eu un peu d’inflation, mais 100 milliards, n’est ce pas quand même un peu exagéré ? Pour mémoire, en 2011, Facebook a réalisé un chiffre d’affaires de 3,7 milliards de dollars pour un milliard de bénéfice net, ce qui valorise la société 25 fois son chiffre d’affaires. A son introduction en Bourse, Google n’avait été valorisé que 5,5 fois son chiffre d’affaires.

En termes de multiple de capitalisation, le PER 2011 de facebook se situe à 100, alors que ceux de Yahoo et Google sont respectivement à 18,5 et 16,6. Pour 2012, les estimations indiquent un PER de 60, sur la base d’un prix d’introduction à 38$, contre 16,6 pour Yahoo et 16 pour Google.

Et surtout, qu’on ne vienne pas me dire que le PER n’est pas un ratio pertinent pour juger ce genre de sociétés. J’aurai la désagréable impression d’entendre à nouveau ce que nombre d’analystes financiers m’expliquaient en 1999, ce qui apparaissait alors comme un bel exemple de biais de confirmation de la part de ces experts !

Moi, je privilégie les faits et rien que les faits ! Et si le chiffre d'affaires de Facebook au premier trimestre 2012 a augmenté de plus de 45% en glissement annuel, dépassant la barre symbolique du milliard de dollars, il faut bien constater qu’il s’affiche en baisse de 6% par rapport au dernier trimestre 2011.

Par ailleurs, il y a un point qui me gène dans ce dossier. Autour de moi, mes connaissances qui se divertissent sur ce réseau disposent la plupart de plusieurs comptes. Au risque de faire un biais de faux consensus, je me demande quand même si le nombre de 900 millions d’utilisateurs revendiqué par Facebook n’est pas largement surévalué.

Alors, faut-il acheter du Facebook ? Pour peu qu’on ait un peu de bon sens boursier, qu’on ne soit pas un fan inconditionnel de Facebook et qu’on ne croit pas au mythe de la nouvelle ère, je ne vois guère de raison de se précipiter à l’achat sur ce titre dans une optique de gestion à long terme. Mais pour tenter un coup boursier sur quelques jours, voire quelques semaines, pourquoi pas ! Pour mémoire, introduit en mai 2011, le réseau social professionnel Linkedin a vu son cours de bourse plus que doubler lors de son premier jour de cotation. Par contre, sur l’année qui a suivi, le titre s’est contenté d’une hausse plus modeste de 17%.

Commentaires

Soyez le premier à réagir !


Avantages d'être membre

Postez vos commentaires. Vous pouvez aussi y ajouter des graphiques et des images afin d’illustrer vos propos.